Search
jeudi 13 déc 2018
  • :
  • :

Remiremont – L’histoire de la guillotine intéresse un nombreux public

image_pdfimage_print

Conférence sur les criminels guillotinés (3)

Une conférence de la Société d’Histoire Locale de Remiremont était animée par la trésorière Nadine Berguer, vendredi soir, au centre culturel Gilbert-Zaug.

A la fin du 19ème et au début du 20ème siècle, trois affaires criminelles ont fait frémir d’horreur la population de Remiremont et ses environs.

Jean Dauga, auteur de dix crimes dont deux couples, l’un à Golbey, l’autre à Saint-Nabord.

Aloïs Zückermeyer, violeur et assassin d’une fillette de 7 ans.

Séraphin Vançon, l’assassin à la hache d’un marchand de bestiaux.

Arrêtés, jugés et condamnés à la peine capitale.

La guillotine, sinistre machine, que fera fonctionner le bourreau Anatole Deibler.

Une période qui fait froid dans le dos tant les meurtres ont été commis avec une grandes sauvagerie. Les bourreaux se déplaçaient avec leurs « outils de travail », la guillotine, communément appelés la bois de justice, qui étaient acheminés par le train.

Photographies : Jean-Claude Olczyk.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.