Search
dimanche 21 oct 2018
  • :
  • :

Remiremont – Un plan pluriannuel de 5 ans (2019-2024) pour l’attractivité du fort du Parmont

image_pdfimage_print

DSCF3860

Il y a un an, la Ville se portait acquéreur du fort du Parmont et de la forêt qui l’entoure. Cette cession par l’État, négociée au prix de 68.000 euros s’accompagnait d’une double signature, une convention étant également signée avec le Comité de Sauvegarde du fort présidée par Jean-Pierre Andreux. Un comité qui, depuis 2006, a entrepris un travail formidable afin de rendre accessible et sécuriser ce lieu dont les visites ne cessent de s’accroître. Pour preuve, l’année 2018 est celle de tous les records avec 8.105 passages à ce jour.

Dynamiser l’attrait touristique du fort fait naturellement partie de l’objectif visé par la municipalité de Jean Hingray. Un maire qui avait indiqué que des propositions seraient faites en ce sens. C’est ainsi que ce lundi soir, lors d’une conférence de presse organisée en l’Hôtel de Ville, le 1er magistrat indiquait qu’un consultant indépendant avait été mandaté afin de travailler sur 30 propositions formulées par la Ville.

Jean Hingray expliquait ainsi qu’il s’agissait de mettre en place une sorte de gouvernance associant les adjoints aux associations, sports, culture, animations et tourisme, mais encore les conseillers municipaux délégués (François Renard pour la valorisation du fort et Michelle Tisserant pour le patrimoine forestier). Un projet de gouvernance qui s’ouvrira à d’autres parties prenantes (Club Vosgien, Office de Tourisme Intercommunal), mais encore à des associations et prestataires privés. Tout ceci dans un objectif de libérer les énergies nécessaires à une attractivité complète du lieu.

Un plan à peaufiner autour d’un budget modeste

Certes, ce plan pluriannuel, établi sur une perspective de 5 années (2019/2024), sera mis en place autour d’un budget modeste. « Attractivité ne veut pas dire dépenses excessives » a précisé le maire. Il faut dire que les idées ne manquent pas pour rester dans la simplicité, tout en proposant des événements populaires. A l’exemple de balades pédestres ou de randonnées VTT au départ du centre ville, de parcours historiques reliant le Parmont au Saint-Mont, d’expositions pédagogiques ou encore de thèmes ouverts à des conférences. Les passages d’épreuves sportives s’inscrivent aussi dans ce programme (à l’image de L’Infernal ou du trail de la Société Michelin), comme c’est déjà le cas pour la course « 14-18 ».

Jean-Charles Foucher, adjoint aux associations et aux sports l’a précisé pour sa part : « il est nécessaire de s’appuyer sur le réseau associatif et d’utiliser l’expertise de ces gens là afin de donner toute la visibilité au fort ». Jean Hingray évoquait pour sa part « l’effet miroir afin que les romarimontains s’y reconnaissent en s’appropriant le site ». Le 1er magistrat souhaiterait aussi que le fort soit véritablement lisible pour les usagers empruntant la 2 x 2 voies.

A propos d’axe de liaison, le chemin du fort méritera lui aussi quelques aménagements à coût raisonnable, l’idée d’inclure le site dans le circuit « route des Forts » ayant été également suggérée. Stéphanie Didon, adjointe à la communication, attractivité, animations et tourisme l’a souligné : « la ville dispose désormais de véritables outils de communication et le nouveau site internet va être un élément de plus afin de valoriser le fort ».

C’est aussi en novembre-décembre que le consultant indépendant rendra son rapport. Dans l’objectif que le plan pluriannuel de 5 ans puisse rapidement s’appliquer. A noter que lors de la rencontre de lundi soir, une délégation du comité de sauvegarde du fort demeurait présente en costumes d’époque. Dont le gouverneur Roland Steiner. Une jeune vivandière (cantinière) munie de son panier et de son petit tonneau a aimablement participé au service d’une conviviale collation clôturant la séance. L’esprit du fort était omniprésent !

D.P.

DSCF3868




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.