Search
samedi 17 nov 2018
  • :
  • :

Le Thillot – Poséidon en concert gratuit samedi 27 octobre 2018 A 20 heures 30 à l'église du Thillot.

image_pdfimage_print

flautinothillot

Après le succès de la tournée « Promenade Musicale au temps de Bach » en juillet dernier, l’Ensemble baroque Poséidon est de retour dans l’Est avec un nouveau programme.

L’Ensemble Poséidon vous présente « Il Flautino », le concert qui raconte la naissance du style baroque à l’aube du XVIIème siècle. Guidés par les sons du clavecin, du théorbe et des différentes flûtes à bec, vous allez découvrir le génie des compositeurs précurseurs de la sonate baroque comme Castello, Uccellini ou Fontana, ainsi que quelques pièces virtuoses proposant des variations ornementées aux grands airs en vogue à l’époque.

Arnaud Condé, directeur artistique, flûtiste à bec et bassoniste, est né en 1990 à Cornimont. Il commence à 5 ans la flûte à bec à l’école de musique du village, puis réussit 2 ans plus tard le concours d’entrée au CRR de Paris (Conservatoire à Rayonnement Régional). Il obtient son prix de Concertiste en 2012 et se spécialise à présent en basson baroque. Il décide de créer en 2018 l’Ensemble Poséidon, entouré de talentueux amis et collègues musiciens, afin de créer des concerts captivants qui invitent à la (re)découverte de la musique des siècles passés.

« En juillet dernier, j’ai eu la chance de pouvoir – pour la première fois depuis 20 ans ! – jouer dans les Vosges et présenter un concert qui a su rencontrer un public enthousiaste. Dans ce nouveau programme, « Il Flautino », je vous invite a suivre les sons de mes flûtes à bec à travers des sonates théâtrales et virtuoses, typiques du début du XVIIème siècle en Italie. Je serai accompagné par l’excellent Nicolas Wattinne au théorbe, qui est l’évolution du luth renaissance, qui compte pas moins de 14 cordes (!) et qui est destiné à l’accompagnement de la voix et des instruments ; ainsi que d’Armín Yaldaei, originaire de Mexico, que les publics de Cornimont et d’Épinal ont déjà pu découvrir derrière le clavecin en juillet dernier. ».




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.