Search
jeudi 15 nov 2018
  • :
  • :

Affaire Grégory – Murielle Bolle se confie sur TF1 ce dimanche 4 novembre 2018 Dans l'émission Sept à Huit : "On m'a fait passer pour un monstre".

image_pdfimage_print

ob_af8252_briser-le-silence

À l’occasion de la parution du livre Briser le silence (« Au coeur de l’affaire Grégory »), Murielle Bolle a accordé un entretien diffusé ce dimanche 4 novembre 2018 en avant-soirée. Sur la chaîne TF1, à la fin du numéro hebdomadaire de l’émission Sept à Huit.

On m’a fait passer pour un monstre, on m’a jetée en pâture, j’en ai marre, dit-elle.

Ma garde à vue a commencé il y a trente-quatre ans, souligne celle qui avait 15 ans à l’époque.  Pour l’ouvrage, elle dit ceci : « Je suis cette gosse aux cheveux roux qui s’est retrouvée chez les gendarmes. Celle dont on a vu le visage dans les journaux, page après page, celle dont les photos défilaient au journal télévisé. Je suis celle qu’on a appelée “la grosse”, “la rouquine”, “la belle-sœur”, “la maîtresse”, “la complice”. Celle qu’on a traitée de menteuse, aussi, d’idiote, de sans-cœur. D’alibi et puis d’accusatrice. Je ne m’étais jamais exprimée. Je n’ai jamais parlé de l’affaire, pas même à la maison. Pour la première fois aujourd’hui, parce que l’injustice est allée trop loin et que je n’en peux plus, j’ai décidé de raconter mon histoire, toute mon histoire. Pour que les gens sachent que nous, les Bolle, nous n’avons jamais fait de mal à personne d’autre qu’à nous-mêmes. Pour qu’on apprenne enfin la vérité. »




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.