Search
mardi 11 déc 2018
  • :
  • :

Chute des températures ces prochains jours

image_pdfimage_print

Après un début de semaine très doux, en particulier dans le sud et l’est, la douceur restera de mise jusqu’à jeudi. Le thermomètre amorcera ensuite une baisse qui s’emballera en début de semaine prochaine, selon Frédéric Decker de MeteoNews.

Une douceur remarquable voire exceptionnelle enveloppait le sud et l’est de la France lundi avec 23,5 degrés relevés à Ajaccio, 23 degrés à Chambéry, Paray-le-Monial et Grenoble, 22 degrés de Vichy à Perpignan, Brive, Roanne et Montauban, mais aussi près de 21,5 degrés à Colmar, Annecy, Dole, Mâcon, autour de 21 degrés à Clermont-Ferrand, Calvi, Toulouse, Besançon, Lyon et Nancy, ou encore 20,5 à Ambérieu, Dijon et Belfort, entre autres valeurs remarquables pour un 12 novembre. De nombreux records pour une deuxième décade de novembre (du 11 au 20) ont été battus ou approchés au passage.

Bien qu’en léger recul depuis, la douceur restera de mise sur la plupart des régions ce mercredi et résistera jeudi.

Vendredi conservera des températures élevées pour la saison sur les trois-quarts ouest et sud de la France. En revanche, les températures amorceront une baisse sensible déjà sur le quart nord-est où le thermomètre peinera à atteindre et dépasser le seuil des 10 degrés. Des chiffres annonçant finalement un retour aux moyennes de saison.

La baisse se poursuivra samedi avec 1 à 5 degrés à l’aube sur le quart nord-est, une relative douceur encore sur les autres régions. Dans l’après-midi, la douceur reculera sensiblement, se limitant à la Bretagne, aux régions du sud-ouest et dans une moindre mesure au littoral méditerranéen avec encore 12 à 18 degrés. Ailleurs, il fera plus frais, avec 6 à 12 degrés.

Des valeurs en baisse, mais assez classiques encore pour cette période de l’année.

Dès dimanche matin, des petites gelées réapparaitront des frontières du nord-est au Massif Central (0 à -2 degrés). Le thermomètre restera positif sur le reste de l’hexagone, en particulier près des côtes avec 5 à 9 degrés. Fraîcheur généralisée en journée, le seuil des 10 degrés se limitant aux côtes.

A partir de lundi, l’anticyclone nordique et les dépressions méditerranéennes dirigeront un courant d’est à nord-est s’accélérant et se refroidissant beaucoup plus sensiblement. Les gelées se multiplieront entre lundi et jeudi, n’épargnant quasiment aucune région hormis quelques zones littorales. Les températures pourraient chuter jusqu’à -5 degrés en plaine mercredi et surtout jeudi matin, localement encore un peu moins sur une bonne moitié nord et le Massif Central. Les après-midi
seront bien froides également, avec des maximums inférieurs à 10 degrés quasiment partout, et même pas plus de 0 à 7 degrés sur la moitié nord. Le vent très sensible contribuera à renforcer la sensation de froid.

La tendance pour la fin de semaine prochaine reste incertaine, avec un semblant de redoux, assez faiblard, envisagé.

Des incertitudes également concernant le risque de précipitations. Quelques précipitations faiblement neigeuses ne seront toutefois pas exclues entre mardi et mercredi des frontières de l’est vers le Massif Central, le Centre, Bassin Parisien et les Hauts-de-France. Précipitations a priori anecdotiques et très faibles toutefois. Cette prévision devra être confirmée d’ici là.

Un « coup de froid » relativement précoce mais assez classique en novembre, ce type d’événement se retrouvant assez fréquemment dans le passé, dans des proportions parfois beaucoup plus importantes avec grand froid et neige sur de nombreuses régions (fin novembre 2010, deuxième quinzaine de novembre 2005, 1998, 1993, les fins novembre 1989, 1988, novembre 1985 etc).

Frédéric Decker, MeteoNews SA, mercredi 14 novembre 2018, 8 heures 00.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.