Search
mercredi 21 nov 2018
  • :
  • :

Coopération franco-allemande : Jean Rottner et Tobias Hans adressent un courrier à Emmanuel Macron

image_pdfimage_print

Ce mardi 6 novembre 2018, la Région Grand Est a accueilli pour la 1ère fois à Strasbourg le gouvernement du Land de Sarre pour la tenue d’un Conseil des Ministres décentralisé et la signature d’un accord portant sur l’amélioration des transports ferroviaires transfrontaliers.

A cette occasion et en perspective du nouveau Traité de l’Elysée, qui intègre une prise en compte spécifique des régions transfrontalières, Jean Rottner, Président de la Région Grand Est, et Tobias Hans, Ministre-Président du Land de Sarre, ont adressé un courrier à Emmanuel Macron, Président de la République française, pour lui soumettre leurs priorités communes afin de faire avancer la coopération francoallemande, et plus largement, la construction européenne :

– la consolidation des mesures visant à améliorer l’apprentissage de la langue du pays voisin pour répondre aux objectifs de multilinguisme de l’Union européenne,

– une plus grande souplesse à l’égard du cadre d’action des régions frontalières pour faciliter les coopérations,

– une meilleure implication des régions frontalières, au niveau national, aux négociations francoallemandes ; celle-ci pourrait notamment s’exprimer par la participation d’un représentant des Régions et Länder frontaliers au Conseil des Ministres franco-allemand,

– la mise en place d’un fonds d’investissements permettant de financer des projets d’envergure dans les régions frontalières.

Cette 1ère rencontre entre Jean Rottner et Tobias Hans, hautement symbolique et historique, s’inscrivait dans le cadre d’une semaine d’événements mémoriels commémorant le centenaire de l’Armistice de la Première Guerre mondiale. Parmi ces événements, on peut citer notamment le concert donné par l’orchestre symphonique de l’Académie supérieure de Strasbourg, à la Cathédrale de Strasbourg, en présence d’Emmanuel Macron et de Franck-Walter Steinmeier, Président fédéral allemand.

Le courrier est à lire en cliquant ici.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.