Search
mardi 11 déc 2018
  • :
  • :

Département – 84 millions d’€ inscrits au budget 2019 Pas de hausse d'impots jusqu'en 2021

image_pdfimage_print
CD88

Crédit photo CD88

Les élus départementaux se sont réunis lundi en séance publique afin d’acter les orientations budgétaires 2019. Un budget qui pourrait s’établir à 455 millions d’euros dont plus de 84 millions réservés à l’investissement (+5% par rapport à 2018). Une tendance qui devra être confirmée lors du vote du budget le 20 décembre 2018. 

Des incertitudes planent sur les finances départementales. Ainsi, l’impact financier du plan pauvreté sur les politiques « Enfance et Insertion du Département » est encore difficilement quantifiable. Cependant, selon les projections, le budget du Département des Vosges pourrait s’établir à 455 millions d’euros contre 445 millions en 2018.

François Vannson, Président du Département, détaille les points clés du futur budget 2019 : « il n’y aura pas de hausse des impôts et ce jusqu’en 2021. De plus les dépenses d’exploitation ne devront pas progresser de plus de 1% et parallèlement plus de 84 millions d’euros seront réservés à l’investissement (+5% par rapport à 2018). C’est primordial ! Cet investissement permet de soutenir nos entreprises et dynamiser notre économie. Dans le même temps, nous continuerons à maîtriser notre endettement et garantir ainsi des finances départementales saines. »

2019 verra aussi la poursuite et la fin de grands travaux structurants du Département comme le chantier du Col de la Schlucht (plus de 8 millions d’euros) et celui du collège de Capavenir Vosges (plus de 20 millions d’euros). De plus, le Département poursuivra son soutien aux collectivités afin de leur permettre de réaliser leurs propres investissements. Dix millions d’euros seront réservés à cette politique. Et 2,5 millions d’euros seront injectés pour l’arrivée de la fibre optique au sein des Communautés de Communes.

Cette politique volontariste peut être menée en raison d’une gestion rigoureuse des finances départementales. Comme le démontre le rapport d’activité de l’année 2017. En effet, selon ce rapport, l’épargne se maintient à un niveau élevé et permet d’autofinancer très largement (69%) les dépenses d’investissement. Le Département dispose, de plus, d’une capacité de désendettement de 4,1 années alors que la moyenne des départements de même strate se situe à 4,7 années. Le seuil d’alerte de cette donnée est fixé à 10 années et le seuil critique à 15 années.

Quant à sa volonté d’investissement, le Département des Vosges fait figure de bon élève. Il investit plus de 263 euros par habitant et par an et se situe dans le trio de tête des départements du Grand Est devant la Moselle, le Bas-Rhin, le Haut-Rhin, la Meurthe-et-Moselle.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.