Search
lundi 10 déc 2018
  • :
  • :

Le Prix Goncourt à la Bresse le 13 décembre Dans le cadre des soirées littéraires

image_pdfimage_print

nicolas-mathieu-prix-goncourt-9La Maison de La Bresse organise 3 soirées littéraires, les 3 premiers jeudis de décembre à 20h30.

3 soirées, 3 styles différents, 3 auteurs :

  • Le 6 décembre, avec l’auteur local René Vincent-Viry, auteur notamment de Mystérieuse Flore (paru cette année).
  • Le 13 décembre avec Nicolas Mathieu, le Goncourt 2018, auteur également de Aux animaux la guerre dont la série éponyme est en cours de diffusion sur France 3 (réservations obligatoires pour cette soirée)
  • Le 20 décembre avec la passionnante Elise Fischer, conseillère littéraire au Village du Livre de Fontenoy-la-Joûte, auteure de près de 40 romans publiés chez de grands éditeurs nationaux (Calmann-Lévy, Fayard, Presses de la Cité…)
  • C’est noël avant l’heure pour les amoureux de la littérature. La Bresse crée véritablement l’événement avec la venue du prix Goncourt 2018 Nicolas Mathieu
  • ———————————————————————————————-

Les auteurs à l’honneur

La Maison de La Bresse a pour but de faire vivre la culture pour tous : un élément fédérateur sans renier l’exigence qualitative. Côté art, elle propose tout au long de l’année des expositions d’art ou de patrimoine, et organise

des stages artistiques, des workshops, ateliers et masterclasses, avec les artistes professionnels accueillis.

Côté musique, des concerts, principalement de musique classique, sont organisés régulièrement au milieu des expositions, et le plus souvent, le répertoire est choisi pour illustrer musicalement les oeuvres présentées.

Côté culture générale, les soirées « 20h04 de l’idée sans détour », ou « Dans le salon de […] » rassemblent un public nombreux et curieux.

Côté théâtre, des pièces sont programmées pour offrir au public d’autres genres de théâtre que celui qui lui est généralement proposé (comédie, vaudeville) : des pièces de théâtre plus contemporaines, poussant à la réflexion, sur des thématiques moins lisses, comme les violences faites aux femmes, la différence, la justice, le handicap mental…

Côté littérature, la Maison de La Bresse a déjà accueilli de grands auteurs comme Jean-Paul Didierlaurent, Richard Rognet, Jeanne Cressange, et a organisé un petit salon du livre avec une dizaine d’auteurs régionaux.

En ce mois de décembre, trois rendez-vous sont proposés les jeudis soirs à 20 h 30 : à travers une forme originale, trois auteurs seront à l’honneur pendant environ 1 h 30.

Entretien mené par Xavier Battistella, questions du public, lectures mises en espace par la Compagnie théâtrale Cent Scènes, personnages de romans sortant de leurs livres, questionnaire saugrenu… le programme sera varié et divertissant, pour montrer que littérature ne rime pas avec austérité, mais plutôt faire rimer « Auteur » avec « Bonheur ».

Que le spectateur se rassure : s’il n’a pas lu les 800 pages des deux romans de Nicolas Mathieu, s’il ne connaît pas Elise Fischer, l’auteure aux 39 romans, s’il croit que René Vincent-Viry n’est que peintre, il saura apprécier ces soirées, et repartira certainement avec quelques livres dans les bras et du rêve en perspective pour plusieurs mois !

Nicolas Mathieu est incontestablement la tête d’affiche de ces trois rendez-vous : avec son prix Goncourt et la diffusion de la série télévisée issue de son premier roman, le tout pendant ce mois de novembre, la star de la rentrée littéraire en éclipserait presque l’inusable Elise Fischer, appréciée par tous ceux qui l’ont rencontrée, et le local René Vincent-Viry, qui n’en finit pas de nous surprendre par son énergie à mener de front tant de projets.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.