Search
vendredi 22 fév 2019
  • :
  • :

Le département des Vosges a perdu 10334 habitants en 10 ans

image_pdfimage_print

insee_grand_est-L’Insee Grand Est a publié hier les nouveaux chiffres de la population française, millésimés 2016, commune par commune. Des chiffres qui révèlent une forte baisse de la population dans les Vosges. Le département a perdu 10 334 habitants en seulement 10 ans.

L’Insee vient de publier les populations légales entrant en vigueur le 1er janvier 2019. Au 1er janvier 2016, le Grand Est compte 5 555 200 habitants, soit 8,4 % de la population nationale pour 14,5 % de l’ensemble des communes. La population dans le Grand Est augmente donc légèrement de 0,1% par an, contre 0,4% au niveau national. Dans la région, le solde migratoire apparent est négatif et l’accroissement du nombre d’habitants est uniquement dû à l’excédent des naissances sur les décès.

La population du Grand Est augmente de 0,1%

Le déficit migratoire ralentit l’évolution de la population dans la plupart des départements de la région. Entre 2011 et 2016, la population diminue de 0,6 % à 0,5 % par an dans les Ardennes, la Haute-Marne, la Meuse et les Vosges. En Meurthe-et-Moselle et en Moselle, le nombre d’habitants reste stable alors qu’il augmentait entre 2006 et 2011.

La croissance démographique atteint + 0,3 % par an dans le Haut-Rhin et + 0,2 % dans la Marne. Dans l’Aube et le Bas-Rhin, seuls départements dont le solde migratoire est positif, le nombre d’habitants progresse de 0,4 % et 0,3 % par an. Dans la Haute-Marne et les Vosges, il s’accompagne également d’un solde naturel négatif (- 0,1 %), en lien avec une population vieillissante.

Mois de 500 habitants dans 2/3 des communes du Grand Est

Au 1er janvier 2016, près des deux tiers des communes du Grand Est comptent moins de 500 habitants, mais elles ne comprennent que 11,9 % de la population de la région. Les villes qui ont entre 20 000 et 50 000 habitants voient leurs populations baisser comme Épinal ou Sarreguemines.

Plus de 50 000 habitants dans 7 villes du Grand Est

Sept villes dépassent les 50 000 habitants : Strasbourg, Reims, Metz, Mulhouse, Nancy, Colmar et Troyes. Ces villes continuent de profiter d’une légère augmentation de la population : +0,2%.

Source : Insee, recensements de la population de 2006, 2011 et 2016

Les Vosges déclinent avec une perte de 0,5% des habitants

Le département des Vosges a perdu 10 334 habitants en 10 ans. Le département comptait 379975 habitants en 2006, contre 369 641 habitants en 2016. De 2011 à 2016, les Vosges ont perdu 0,5% d’habitants par an.

Une baisse de 0,8% de la population à Epinal

Epinal est au 13è rang des communes de la région Grand Est avec 31 558 habitants en 2006, contre 34014 il y a 10 ans, soit une baisse de -0,8% entre 2006 et 2011.

Saint-Dié des Vosges voit aussi sa population baisse fortement, -1,6% par an avec 19 748 habitants en 2016, contre 21642 habitants en 2006.

Même chose pour Gérardmer avec 8133 habitants en 2016, contre 8776 il y a 10 ans.

L’article de l’Insee : https://www.insee.fr/fr/statistiques/3679426#titre-bloc-14

C.K.N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.