Search
mardi 26 mar 2019
  • :
  • :

Les retraités des Vosges reçus par le Préfet

image_pdfimage_print

manifestation-retraites-epinal-vosges-47Au lendemain de l’intervention du Président de la République, le Préfet des Vosges a reçu une délégation les organisations de retraités de la CGT, la CFDT, la CFE-CGC, la CFTC, FO, la FSU, l’UNSA, la FGR-FP. Voici le communiqué des organisations à la suite de cet entretien.

« Ce mardi à 11 heures, l’Intersyndicale des retraité(e)s des Vosges a été reçue par le Préfet. Les représentants de la CGT, CFDT, FO, CFTC, CFE-CGC, Solidaires, FGR-FP et FSU, ont exposé les motifs de la colère des retraité(e)s du département.

Certes l’annonce du Président de la République d’annuler la hausse de 1,7 points de la CSG pour les retraites de moins de 2.000 € est une concession partielle à la mobilisation des retraité(e)s. Ceci ne répond pas à l’importante baisse de pouvoir d’achat due entre autre au blocage des pensions pour 2018 et la limitation de leur augmentation à 0,3 % pour 2019 et 2020, alors que le gouvernement prévoit une inflation de 1,5 % à 2 % par an.

Les retraité(e)s vosgiens ne sont pas des nantis, une majorité d’entre eux vivent avec moins 1.000 € par mois, aucune amélioration ne leur a été accordée par le Président de la République. Pour les vosgiennes, leur situation est souvent encore plus difficile. Des retraites souvent très bases par rapport celles des hommes et lorsqu’elles sont veuves des réversions de quelques centaines d’euros, pas de quoi vivre dans des conditions décentes.

La présence de retraité(e)s dans le mouvement social actuel montre leur détermination à refuser la politique de régression actuellement mise en œuvre, ou en préparation avec le projet de réforme de la retraite. A ce jour, il n’existe aucune instance où les retraité(e)s puissent se faire entendre.

L’accès aux soins se dégrade, la sécurité sociale reporte la prise en charge du coût sur les patients et les complémentaires-santé. L’adhésion à ces dernières est totalement à la charge du retraité et ne cesse d’augmenter.

La disparition des commerces, des services publics, des services médicaux dans nos campagnes et petites communes contribue aux difficultés de vie de nos ainé(e)s. Monsieur le Préfet a confirmé que la ruralité et la mobilité forment un problème important pour les Vosges. En particulier, il a souhaité qu’une solution soit apportée à la désertification médicale.

La consultation publique sur la prise en charge des personnes en perte d’autonomie confirme la justesse de nos demandes. Ces personnels doivent travailler dans de meilleures conditions, être plus nombreux, mieux formés, mieux rémunérés et mieux considérés. Le coût de l’accueil en EHPAD doit être contrôlé par l’état, le reste à charge actuel est insupportable pour les patients et leurs familles.

Nous avons rapporté les propos de nos concitoyens retraité(e)s qui vivent une dégradation constante de leurs conditions de vie, et qui nous confient leur angoisse pour l’avenir.

Monsieur le Préfet, s’est engagé à transmettre au gouvernement le compte rendu de cette audience et de nos revendications. Il a déclaré qu’il avait l’habitude de recevoir annuellement les retraité(e)s mais qu’il avait été surpris par l’unité, la cohérence et la coordination des propos de nos neuf organisations. »

Didier ENGELS,

Pour la coordination de l’Intersyndicale des retraité(e)s des Vosges.




3 réactions sur “Les retraités des Vosges reçus par le Préfet

  1. chouki

    Faisons simple:
    Que tous ceux qui ont voté macron repartent chez eux.
    Que tous ceux qui ont voté « blanc » repartent chez eux.
    Que tous ceux qui n’ont pas voté repartent chez eux.
    En effet, et bizarrement, les deux dernières catégories ont indirectement permis la venue triomphale et mirifique de notre président actuel.
    J’oubliais,et pour ceux qui « j’allais tout de même pas voter pour… » vos vœux sont exhaussés au delà de toutes les espérance.

    répondre
  2. chouki

    Faisons simple:
    Que tous ceux qui ont voté macron repartent chez eux.
    Que tous ceux qui ont voté « blanc » repartent chez eux.
    Que tous ceux qui n’ont pas voté repartent chez eux.
    En effet, et bizarrement, les deux dernières catégories ont indirectement permis la venue triomphale et mirifique de notre président actuel.
    J’oubliais,et pour ceux qui « j’allais tout de même pas voter pour… » vos vœux sont exhaussés au delà de toutes les espérances.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.