Search
mardi 16 juil 2019
  • :
  • :

Le lycée Malraux devant et sur les planches

image_pdfimage_print

Le lycée André Malraux a vécu un mois de théâtre en janvier puisque toutes les classes de première ont assisté à un spectacle au lycée, dans le cadre de l’action culturelle financée par la Région Grand est. Les uns ont vu Ma Nostalgie, dans l’amphithéâtre du lycée, un « seul en scène » de et par Richard Mahoungou, comédien d’origine congolaise qui raconte son parcours avec beaucoup de verve et d’humour, à la façon des griots africains, sans cacher les difficultés de son intégration en France, et de la situation politique dictatoriale dans son pays. Il pointe aussi du doigt l’ignorance des français au sujet de la culture congolaise, alors que lui est incollable sur la géographie et les auteurs français.

https://www.astrov.fr/créations/ma-nostalgie/

Les autres ont vu Champ de mines, spectacle pour deux comédiennes et conçu pour être joué dans une salle de classe. C’est l’histoire de deux amies d’enfance, l’une serbe, l’autre bosniaque musulmane, et de la façon dont la guerre en ex-Yougoslavie a bouleversé leur vie. Le spectacle, d’une durée d’une heure est à la fois inventif et documentaire, au plus près des élèves, avec cartes au tableau et jeu d’une grande finesse pour les deux actrices luxembourgeoises.

https://www.astrov.fr/cr%C3%A9ations/champ-de-mines-1/

D’autres spectacles ont été ou seront vus à l’extérieur (toujours dans le cadre de l’action culturelle en première). 4 classes iront par exemple voir l’Avare à la Rotonde le 29 janvier et d’autres « Je suis le Contrepoids du monde » le 5 février à La Louvière.

Enfin, l’atelier théâtre continue ses activités, le groupe travaille cette année sur Brecht et La Fontaine, autour du thème des abus de pouvoir.

Plusieurs après-midi de stage ont eu lieu avec des intervenants comme Mawen Noury, comédienne et Amon Bey, chorégraphe d’origine New Yorkaise, qui lors de la séance d’atelier du 18 janvier s’est chargé en particulier du travail corporel.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.