Search
vendredi 24 mai 2019
  • :
  • :

Le nombre de demandeurs d’emploi en baisse de 2,3 % sur un an dans le département

image_pdfimage_print

ecriture-emploi-contrat

Au quatrième trimestre 2018, dans les Vosges, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s’établit en moyenne sur le trimestre à 19 160. Ce nombre baisse de 0,6 % sur un trimestre (soit –110 personnes) et de 2,9 % sur un an.

Le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi, ayant ou non exercé une activité (catégories A, B, C) s’établit en moyenne à 31 520 au quatrième trimestre 2018 dans le département. Ce nombre baisse de 1,0 % sur un trimestre (soit –330 personnes) et de 2,3 % sur un an.

 

Source : Pole emploi Grand Est

Capture d’écran 2019-01-25 à 13.07.12




9 réactions sur “Le nombre de demandeurs d’emploi en baisse de 2,3 % sur un an dans le département

  1. la vosgienne

    Super le chômage est en baisse dans les Vosges!
    En effet très peu d’entreprise ainsi que notre administration sont en difficulté, oui tout va bien dans le meilleur des mondes
    Heureusement que Pôle emploi nous transmet ces résultats proche de la réalité
    En plus avec la réforme sur le chômage ça sera le plein emploi !

    répondre
  2. lamisol

    Elivia à Eloyes,Carora à Saulxures, Febvay à Vagney…Je doute de la baisse du chômage.
    Je plagie les guignols de l’info:
    Pole emploi: le chômage, c’est vous qui le vivez, c’est nous qui en vivons.
    Pour retrouver du travail, le bon coin et c’est gratuit .

    répondre
      1. la vosgienne

        Plus besoin du Bon Coin ni de Pôle Emploi, il faut juste traverser la rue !!!!
        Cheffes et Chefs d’entreprise, êtes-vous prêts à recevoir les demandeurs d’emploi qui se présentent, prendre le temps de les former, quel que soit leur âge, et dans de bonnes conditions ?

        répondre
        1. guill

          Je ne veux stigmatiser personne, mais j’ai rencontrer un chef d’entreprise, qui, en plus de deux ans, n’a jamais reçu une candidature spontanée. Alors il y a un problème de relation entre les « candidats » et les « postes »…

          répondre
          1. lamisol

            Il y a également un problème d’orientation et de formation de nos jeunes. Les lycées continuent à supprimer des formations qualifiantes débouchant sur un emploi faute de candidats.

  3. la vosgienne

    C’est pourquoi, dans certaines entreprises, il y a la Direction des Ressources HUMAINES.
    Peut-on encore parler, aujourd’hui, de relation humaine ?

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.