Search
mercredi 22 mai 2019
  • :
  • :

Vœux 2019 : la fin du désert médical pour Eloyes André Jacquemin a présenté quatre grands projets pour l’année qui vient de débuter

image_pdfimage_print

Pour la dernière année de son mandat, André Jacquemin a annoncé la mise en place de grands projets pour la commune devant un parterre d’artisans, présidents d’associations, représentants des autorités militaires et élus de la communauté de communes.

Le premier grand chantier consistera en l’aménagement du centre-bourg. Les travaux ont pris du retard suite à la découverte d’ossements humains. En effet les cellules commerciales et le parking seront construits sur le site d’un ancien cimetière qui a fermé en 1900. Et comme le veut la procédure dans ce genre de situations, l’INRAP doit réaliser un diagnostic archéologique, ce qui a entraîné une mise en suspens des travaux. Cependant, la mairie vient d’apprendre la levée de cette suspension pour la parcelle où les commerces doivent précisément voir le jour. Les travaux vont donc pouvoir reprendre dès que les conditions météorologiques le permettront.

La commune se soucie également de ses séniors et ce ne sont pas moins de 24 logements qui leur sont destinés qui verront bientôt le jour derrière la maison de retraite. La première phase, concernant 12 appartements et sous l’égide du CCAS est d’ores et déjà lancée avec la sélection de plusieurs architectes qui vont prochainement présenter leurs projets respectifs. Et si les anciens sont à l’honneur, les jeunes voire très jeunes générations ne seront pas oubliées puisque la construction d’une annexe à la crèche de Remiremont, pouvant accueillir 20 enfants débutera au printemps rue de la Moraine.

Il en est question depuis 10 ans, mais le projet du boulodrome est enfin ficelé, revu et corrigé en concertation avec le pétanque-club. L’aménagement  du site, dont le coût global s’élève à 430000 € mais bénéficie de subventions, est un projet intercommunal et l’utilisation du boulodrome sera mutualisée entre les différentes villes de la communauté de communes.

Enfin il était attendu comme le messie et une importante mobilisation des élus et de la population avait ému au-delà même de nos frontières vosgiennes, il est finalement arrivé, le médecin généraliste qui prend ses quartiers dès aujourd’hui à Eloyes. Il a affirmé qu’en raison des nombreux remplacements qu’il a effectués dans le département ces derniers mois, il était vosgien « de cœur ». Le docteur Thibaut Hocquel, originaire de Pont à Mousson,  sera bientôt rejoint par un autre médecin à temps partiel. Ces deux docteurs ainsi que les autres praticiens actuellement installés dans le bâtiment de la rue des Donjons aménageront bientôt dans une maison médicale flambant neuve en plein centre ville.

AST




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.