Search
lundi 25 mar 2019
  • :
  • :

17 maires des Vosges invités à l’Élysée Parmis les principaux Stessy Speissmann et Jean Hingray

image_pdfimage_print

L’ensemble des maires des chefs-lieux de canton des Vosges seront reçus à l’Elysée ce mardi dans le cadre du grand débat national. Dans les Vosges, 17 maires sont invités.

Les maires vosgiens à l’Elysée ! Dans les Vosges, 17 maires seront reçus par le Président de la République, Emmanuel Macron.

Parmi les maires présents : le maire de Gérardmer, Stessy Speissmann, mais aussi le maire de Remiremont Jean Hingray. Les élus vont échanger autour d’un déjeuner le mardi 26 février prochain.

Le président de l’association des maires des Vosges, Dominique Peduzzi accompagnera les maires.

C.K.N.




5 réactions sur “17 maires des Vosges invités à l’Élysée

  1. Pacifique

    Bizarre, pourquoi Jean Hingray et pas Michel Demange notre président de la com com. Les Maires à recevoir sont tirés au sort ou bien…comment sont-ils nommés? pas très expliqué tout ça.

    répondre
  2. Lucien

    il faut bien constater que nos villes Géradmer, Remiremont la Bresse n’y est pas ? BIZARRE ont encore la chance d’avoir encore de l’attractivité économique ; mais je pense à toutes ces petites communes qui au fur et à mesure des années perdent de la jeunesse , des entreprises, du service, des commerces et qui deviennent des villages dortoirs ; beaucoup de maisons à vendre et fonds de commerces et entreprises petites moyennes , des fermetures d’écoles, des médecins en retraites ; et peu de moyens ; sans compter ces petites villes touristiques qui n’ont pas trop d’investisseurs pour venir un peu changer la donne dans des vallées moribondes, il est normal de s’occuper des personnes agées il le faut, mais ne croyez vous pas qu’ils seraient temps d’amener de la jeunesse dans ces endroits mais le nerf de la guerre c’est le travail , des kms pour trouver du travail, et on en profite aussi pour faire les courses à la sortie du travail , on a un budget essence qui explose et on finit par se dire et si on partait oui mais les maisons ne se vendent pas si facilement .Le petit n’a plus la cote mais plusieurs petits font la vie des villages .

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.