Search
mardi 22 oct 2019
  • :
  • :

Eloyes – la direction d’Elivia se défend de vouloir empêcher les négociations

image_pdfimage_print
Le site Elivia d'Eloyes, Google Maps

Le site Elivia d’Eloyes, Google Maps

Depuis tôt ce matin, des salariés du groupe Elivia bloquent le site l’entreprise. « Pas de nego, pas de boulot », peut on lire sur une banderole attachée sur la grille. La direction d’Elivia se défend de vouloir empêcher la négociation.

Suite à l’annonce de la fermeture en mai prochain du site d’Elivia à Eloyes, une série de 5 réunions de négociation doit se mettre en place. Pour Force ouvrière, syndicat majoritaire dans l’entreprise « la direction prend à la légère ces négociations qui suscitent pourtant une attente énorme auprès des salariés ». 

La direction conteste, et se dit « consciente de l’importance de mettre en place, dans l’intérêt des salariés, un process de négociations allant bien au-delà de ce que demande la réglementation ». Cette dernière imposant 3 réunions.

« La réunion du 12 février est une des nombreuses réunions prévues pour examiner en détail le contenu des mesures qui pourront être proposées aux salariés », affirme la direction de l’entreprise, « Elle a duré une demi-journée, comme prévu entre les parties, et a été consacrée au rappel de la situation économique (la loi impose de l’exposer en détail aux partenaires sociaux) complétée par les dispositifs de formation et à l’examen du volet mobilité interne du projet de plan de sauvegarde de l’emploi ».

Les prochaines réunions sont prévues les 21 et 28 février, puis les 7 et 14 mars prochains.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.