Search
lundi 22 juil 2019
  • :
  • :

Les producteurs vosgiens prêts pour le Salon de l’Agriculture !

image_pdfimage_print

P1020574

La 56ème édition du Salon international de l’Agriculture démarre le 23 février prochain, Porte de Versailles, à Paris. Les éleveurs et producteurs vosgiens seront au rendez-vous. Une partie d’entre eux s’est rassemblée ce mardi à la brasserie La Madelon, à St-Etienne-lès-Remiremont, en présence de représentants du Département, de la Région et des Chambres d’agriculture.

Les Vosges seront encore une fois fortement présentes pour ce Salon de l’agriculture. Les producteurs et éleveurs bénéficieront de deux zones pour mettre en valeur leur savoir faire. « Une vitrine extraordinaire pour nos produits », estime Jean Luc Pelletier, président de la Chambre régionale d’agriculture Grand Est.

  • Dans le hall 1, l’élevage : la race Vosgienne représentera le travail de l’élevage et toutes les composantes de cette filière. On y trouvera aussi un chalet Grand Est de 50 m², habillé de bois des Vosges (mis en place par l’Organisme de Sélection de la Race Bovine Vosgienne) avec vente de produits.
  • Dans le hall 3, l’espace Grand Est de plus de 1000 m² mettra en lumière la diversité des produits et le savoir-faire des producteurs. 22 îlots d’une superficie totale de 1 000 m². Un village de près de 745 m² avec plus de 90 producteurs répartis sur 47 stands de boutiques du terroir, des marques départementales et régionales représentées.

Le savoir faire des producteurs du département sera mis en valeur par de nombreux ambassadeurs : CDHV – la Confiserie des Hautes-Vosges, la Fromagerie de l’Ermitage, la Charcuterie Pierrat, la Brasserie Artisanale des Vosges – La Madelon, SARL En Forges – Miranille, le Rucher la Reine des Vosges – Sarah Holtzmann, le Chocolaterie Thil, la Crêpe e-Claire.

Sans oublier l’épicerie Vosges Terroir qui rassemblera 10 producteurs faisant la renommée du paysage gastronomique vosgien : les cuvées Vosgiennes, les vergers des avolets, les oublies, la ferme Malglaive, les olives du faing, la boulangerie Nedelec, Enerjus, Bongrain-Gérard, Maison Riondé, distillerie Lecomte-Blaise. « On voit toute la diversité de notre agriculture et des produits labelisés Vosges Terroir », affirme Benoit Jourdain, vice président de Conseil départemental des Vosges.

Pour Jerome Mathieu, président de la Chambre d’Agriculture des Vosges, « On ne peut pas parler d’agriculture dans le Grand-Est sans parler de la vosgienne ». La race bénéficiera d’une belle mise en avant dans le hall 1. Marjorie, qui nous avait raconté son parcours, qui l’a menée à la passion pour l’élevage, est tout à fait prête à présenter Loula dans une dizaine de jour maintenant. C’est la 7ème fois que Marjorie se rend au salon de l’agriculture !

« Le Grand Est est une grande terre d’élevage », affirme Pascale Gaillot, vice présidente du Conseil régional Grand Est.

 

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.