Search
mardi 23 avr 2019
  • :
  • :

Rupt-sur-Moselle : elle paie par erreur les impôts d’une homonyme habitant Bordeaux ! Le prélevement à la source qui disait...

image_pdfimage_print

Capture d’écran 2019-02-07 à 20.04.09

C’est une situation parfaitement absurde à laquelle fait face Narcisa Faria, salariée d’une grande enseigne de distribution à Remiremont. Quelle ne fut pas sa surprise en découvrant qu’on lui a retiré 6,9% sur son salaire de janvier (soit environ 100 Euros), alors qu’elle n’est  en principe pas imposable pour ce mois !

Premier prélèvement à la source et première erreur. Le centre des impôts a tout d’abord accusé le logiciel de l’entreprise où travaille Narcisa Faria. Mais alors comment expliquer que sur les 150 salariés, seulement un seul cas de dysfonctionnement soit à déplorer ?

Le couple fait alors une découverte : l’employée aurait une homonyme habitant Bordeaux. Même nom, même prénom, mais aussi date de naissance  !

Pourtant, Narcisa et son homonyme ont des numéros de siret, des numéros de sécurité sociale, des emplois, et aussi des adresses différentes : « on est à 1000 km l’une de l’autre ! ». Alors comment a pu se produire la confusion ? Tout cela reste bien mystérieux. S’agit-il d’une usurpation d’identité ?

Par ailleurs, il semble difficile de régler le problème. « tout le monde se renvoie la balle », dans les rouages de l’administration… « La DRH de mon entreprise n’arrête pas de les appeler, de signaler cette erreur pourtant rien ne bouge ! »

Narcisa a cherché elle-même son homonyme, mais sans succès. « elle doit avoir un bon salaire, j’aimerais bien en discuter » plaisante t-elle avec un soupçon de fatalisme.

Ce n’est pas la première fois que la néo prélevée fait face à une erreur administrative. Précédemment, huit années de travail ne lui avaient pas été comptabilisées par la caisse de retraite. La directrice des ressources humaines de son entreprise avait alors fait toutes les démarches nécessaires auprès de l’administration incriminée. On lui avait d’abord répondu « ce sont des choses qui arrivent », sans plus d’explications. La situation est heureusement régularisée depuis 6 mois maintenant.

Souhaitons que tout s’arrange le plus rapidement possible ! En tout cas, Narcisa Faria conseille à chacun de vérifier sa paperasserie administrative : « Les gens ont intérêt à tout bien regarder, à tout garder. Il faut vraiment être vigilant ».

 A suivre. ..Premier prélèvement à la source, première erreur !

Madame Narcisa Faria

Madame Narcisa Faria




Une réaction sur “Rupt-sur-Moselle : elle paie par erreur les impôts d’une homonyme habitant Bordeaux !

  1. pasd'bol

    C’est vraiment pas de chance pour cette dame et espérons que la situation s’arrange rapidement. (ce serait d’ailleurs correct d’avoir le suivi de cette « affaire »).
    On peut aussi noter que celà s’est bien passé pour 149 autres personnes ….On ne parle que des trains qui arrivent en retard !
    Pour avoir aussi été « interdit bancaire par erreur »: Homonymie parfaite NOM PRÉNOM DATE DE NAISSANCE je sais que ce n’est pas agréable !!!
    Mais à l’époque ça n’aurait intéressé que peu de monde !!!!
    Bonne journée

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.