Search
mardi 25 juin 2019
  • :
  • :

Laëtitia Reynders : deux cents salons littéraires au compteur !

image_pdfimage_print

20190215_165907

Le monde de la littérature est assez particulier. On a beau être un auteur connu, si on n’est pas édité dans une maison d’édition de premier plan, la distribution des oeuvres s’en trouve amoindrie. Pour compenser, certains libraires acceptent les auteurs de petites structures éditoriales mais il faut le reconnaître, sans gêne, ils sont bien trop rares. Or, parfois ces derniers passent à côte de certaines pépites.

La loyate Laëtitia Reynders est un de ces joyaux. A ce jour elle compte 15 livres édités depuis 2012 dont certains sont de vrais succès. Mais alors, comment a-t-elle fait, malgré son appartenance à une maison d’édition active mais modeste ?

Laëtitia et son éditeur ont mis au point, il y a quelques années, une stratégie basée sur le déplacement et la représentation aux 4 coins de la France, de la Belgique avec des visites ponctuelles en Suisse.

Depuis 2012, cette autrice (terme recommandé par l’académie française) a multiplié ses participations à moult salons ou festivals. Elle a sillonné la France du Nord au Sud puis toute la partie Est et Nord-Ouest. Reste à conquérir le sud Ouest.

Elle a traversé la Belgique et le Luxembourg de part en part en s’offrant, par ailleurs, des incursions à Genève, Lausanne et Bâle.

Certains la surnomment « la globe-trotteuse littéraire ».

Durant son parcours elle a eu plaisir d’être la marraine de salons d’importance tels Mon’s Livre (le plus réputé en wallonie), a Atrebatia (Arras) considéré comme l’évènement fantastique des Hauts de France, au Salon du livre de Poitiers ou encore être invitée d’honneur à Inor, à Mariembourg au salon Chimères et Légendaires et encore récemment au salon des livres en beaujolais à Arnas.

Il y a quelques jours, Laëtitia Reynders participait à son 200 ème salon ? C’était dans le Nord, à Arras lors du réputé Festival « Atrebatia ». Pour marquer le coup, les organisateurs ont décidé de la surprendre en la fleurissant et en la félicitant chaleureusement.

« Deux cents salons, ce n’est pas banal, on devait rendre hommage à Laëtitia que tout le monde connaît et adore » a expliqué Romain, le responsable de cette organisation.

Très prochainement l’autrice sera présente à d’autres évènements que ce soit en Belgique ou en France pour présenter ses dernières œuvres : « Mashka » un historico-fantastique ou encore son dernier né « Nora – Mask of Sanity » un roman dans la pure tradition du polar.

Une romancière à suivre et qui sera très certainement présente et attendue aux Imaginales d’ Epinal.

G.LANE




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.