Search
lundi 24 juin 2019
  • :
  • :

Lettre du président Macron à François Vannson Président du Conseil Départemental des Vosges, sera reçu par la ministre de la Santé et des solidarités, Agnès Buzyn

image_pdfimage_print

François Vannson, Président du Conseil Départemental des Vosges, sera reçu par la ministre de la Santé et des solidarités, Agnès Buzyn, comme l’affirme le Président de la République, Emmanuel Macron, dans la lettre qu’il vient de lui envoyer. L’objectif est d’évoquer « plus en détail le « Plan santé Vosges » et la situation des centres hospitaliers d’Epinal et de Remiremont » confirme Emmanuel Macron dans ce courrier du 11 mars.

De plus, le Président de la République rappelle dans cette lettre : « je connais l’urgence dans certains territoires et je souhaite que chacun d’entre eux dispose d’un projet de santé adapté et sur-mesure afin de garantir à chacun de nos concitoyens un égal accès à des soins de qualité, quel que soit l’endroit où il vit. (…) Le prochain projet de loi de santé et toute la réforme menée par le Gouvernement ont vocation à intégrer de plus en plus les élus locaux dans les constructions des projets territoriaux de santé et dans l’évaluation des mesures mises en œuvre localement. »




5 réactions sur “Lettre du président Macron à François Vannson

    1. marquis

      il ne fallait pas nommer M Vanson mediateurpuisqu il pense que remiremont doit faire moins de chirurgie juste les petits boboset que avec M Heinrich ils ont scelles des accords pour la fermeturede l hôpital depuis ,avant la construction de celui d Epinal, en y incluant la maternité. Ce que voulait ARS.

      répondre
      1. François VANNSON

        Bonjour, Monsieur Marquis,
        Je vous remercie de me permettre de démentir ces fake news.
        Si j’ai accepté cette mission, c’est bien pour défendre, en particulier l’offre de soins à Remiremont.
        Quant à un hypothétique accord avec Mr Heinrich avant la construction du nouvel hôpital d’Epinal, cela n’a évidemment aucun sens. Je vous rappelle que je ne suis Président du Conseil Départemental que depuis 2015, donc bien après le lancement effectif de la construction de cet hôpital et quel intérêt aurais-je eu de prendre une telle décision pour mon canton?
        Je sais pouvoir compter sur la clairvoyance des Vosgiens et des Vosgiennes qui ont toujours su faire la part du vrai et du faux.
        Cordialement et merci encore
        François VANNSON

        répondre
  1. fleur

    Dépêchez vous vite de construire des maisons plein pied pour les personnes âgées de la Haute Moselle vers Epinal on sera plus prés des hôpitaux , ces vallées moribondes qui d’années en années ne s’arrangent pas .LA VALLÉE MORTE comme la surnomme des touristes qui arrivent ,des villages dortoirs qui dans quelques années aura un taux de troisièmes ages très important comme la jeunesse une fois partie n’a plus trop envie de revenir .

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.