Search
samedi 24 août 2019
  • :
  • :

Remiremont – 6 heures de « Grand débat national » ce lundi !

image_pdfimage_print

SAM_0570

Dans le cadre du « Grand Débat National », L’Association GACI, en partenariat avec la Ligue de l’Enseignement, CTPS, le Conseil Citoyen du Rhumont et la ville de Remiremont, organisait ce lundi de 10h à 16h un débat citoyen au centre culturel Gilbert Zaug.

Les organisateurs ont choisi une méthode différente de la plupart des débats. Le principe était le suivant : une table d’une petite dizaine de participants sur une petite heure avec un thème parmi les 4 proposés (transition écologique, fiscalité, démocratie et citoyenneté, organisation de l’Etat et services publics). 

A chaque table un secrétaire et un animateur garant du temps, de la distribution de la parole et du respect du dialogue dans un esprit de bienveillance. Chaque table produisait une série de propositions. Pas de grande salle ou d’amphithéâtre avec un micro qui passe dans les rangs. « C’est pas constructif », considère Hugues Laine, directeur de l’AGACI. Le fonctionnement par petit groupe « permet à beaucoup de gens de s’exprimer, qui ne le feraient pas sinon ».

L’objectif est de discuter, débattre, mais surtout apporter des solutions concrètes : « On pose des questions, mais très vite on vient aux propositions », explique Hugues Laine. Il insiste sur les principe d’ « écoute, respect, bienveillance », et la volonté de « désamorcer le coté agressif du débat ».

Le moyenne d’âge des débateurs était relativement haute, comme le remarque Patrick, l’un d’entre eux, « Quand on voit les participants à ce débat… les cheveux sont un peu blancs et éparses, malheureusement ». Peut être les horaires (de 10h à 16h le lundi) y sont-ils pour quelque chose.

Ce sont au total 21 débats qui ont eu lieu. Les propositions faites par les différents groupe étaient affichées dans le hall du centre Gilbert Zaug. Chacun pouvait venir coller des gommettes en face des propositions qui lui semblaient intéressantes. Toutes les propositions vont être envoyées à la préfectures. Avant cela, la liste sera organisée : les propositions qui ont eu le plus de succès seront mises en avant. 

Photos de Christian Schirme




10 réactions sur “Remiremont – 6 heures de « Grand débat national » ce lundi !

  1. Pacifique

    Dans tout cela, on entend pas parler des privilèges…. Alors c’est mort d’avance. Il faut trouver des sous! Alors commençons par l’abolition des privilèges, fonctionnaires, EDF courant gratuit, élus, exode fiscal etc, etc, etc. Ensuite, il faudra assainir via une courbe Y=ax avec coefficient directeur négatif. Sinon vous perdez votre temps. Cordialement.

    répondre
    1. FRED

      Les spéficités des différents métiers ouvrent des traitements différents, ceux-ci peuvent etre considérés par certains comme des privilèges, mais la notion de service public ne souffre pas d’interruption, notamment pour la fourniture d’énergie, la défense du territoire ou les services de secours et de soins. (permanence les week-ends et jours fériés)
      En revanche la lutte contre l’optimisation fiscale (100 milliards d’euros en 2018) interdite par l’Art.63 du TFUE, la provision pour les Mécanisme Europeen de Stablité MES (126,4 milliards d’euros payés sur nos impôts entre 2012 et 2017 du fait de notre appartenance à la zone Euro), sont autant de manques dans les caisses de l’état pour améliorer le quotidien de francais, sous forme d’allègement fiscal pour la majorité qui ne pratique pas l’optimisation fiscale. Quant à la TVA, impôt le plus injuste puisque non progressif, l’UE nous demande de l’augmenter au prétexte que nous avons l’un des taux le plus bas de l’UE.. Dans tous les cas Macron ne nous fera pas sortir de l’UE donc il se prive de pleins de leviers d’action dans le sens des gilets jaunes.

      répondre
      1. JMV

        Pour quelle raison devrait t’on mettre de la progressivité sur les taxes !!

        La progressivité de l’impôt sur le revenu ( ou son exemption pour 58 % des français ..) est justement là pour établir cette justice fiscale.

        répondre
  2. 88200macgyver

    Réponse à Mr » Pacifique » (qui porte bien son nom ). Avant de dire tout cela , il vaudrait mieux participer , se renseigner, car pour ma part , ces problèmes ont été évoqués . Ce n’est pas en restant dans son cocon que les choses vont avancer .

    répondre
  3. froissard

    Aucun espace de débat public ne doit, être négligé .Tout ce qui favorise la parole citoyenne doit être encouragé .Si en haut lieu, il ne faut rien attendre de ce débat national l’initiative aura permis à des gens qui ne se connaissent pas de se rencontrer, d’échanger et de faire de la politique, au sens noble du terme . Nous avons besoin de retrouver du lien social .Avec les gilets jaunes, une force nouvelle s’est crée . .Souhaitons que les élus locaux présents ont écouté et entendu la parole citoyenne qui s’est libérée .la campagne des prochaines élections locales devrait être passionnante .A nous de porter nos doléances au niveau local, pour une autre façon de faire de la gestion publique .

    répondre
    1. F.KAFKA

      Bonsoir

      Bon courage à celles et ceux qui voudront bien s’engager !!!!!
      Quant on voit les sempiternelles critiques et les polémiques à tous les niveaux….
      Sans compter l’intolérance ambiante ….

      Et ceux qui sont les plus virulents aujourd’hui risquent forts d’être déçus lorsqu’ils seront confrontés à la réalité …s’ils sont élus !

      répondre
  4. froissard

    En Afrique, ils ont des lions, en Australie des kangourous et en France des pigeons .Pourquoi 2 millions pour le foot.1 million pour Jhonny et seulement 50000 gilets jaunes et plus personne ( ou presque aux manifs des syndicats Ah ! si des millions de moutons silencieux ( qui bêlent de temps en temps ) J’en connais qui se marrent, pendant que le bon peuple de France trinque et boit le verre jusqu’à la lie ( sans broncher et pendant ce temps notre petit roi nous en remet plusieurs louches

    répondre
    1. F.KAFKA

      Peut-être que les « moutons » n’aiment pas la violence des mots et des actes ?
      Peut-être que  » malgré tout » ils sont heureux de vivre dans un pays de liberté et de fraternité ( et oui même si cela ne correspond pas à votre vision !)?
      Peut-être que lorsqu’ils ont la curiosité de se comparer avec d’autres pays, ils se considèrent en sécurité ?
      Peut-être qu’ils ne comprennent pas les multiples et contradictoires revendications actuelles et portées par une poignée de personnes peu crédibles ?.
      Enfin sûrement qu’ils n’aiment pas être traités de moutons , et souhaitent être respectés dans leur quiétude …..

      répondre
  5. G2b

    Les horaires ne sont vraiment pas adaptés aux différents publics, ce n est pas très constructif et démocratique.On fait plaisir aux vieux et aux fonctionnaires, comme souvent à Remiremont.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.