Search
mardi 18 juin 2019
  • :
  • :

Remiremont : la commune présente ses projets d’investissement et son plan de gestion des finances

image_pdfimage_print

1040471

La municipalité de Remiremont affiche la volonté d’honorer ses engagements en matière d’investissement tout en cherchant à améliorer la situation financière de la commune.

Le vote du budget aura lieu le 8 avril prochain. Ce sera le dernier du mandat. En effet, le maire Jean Hingray a décidé de laisser à la majorité issue des élections municipales de mars 2020 la liberté de voter son propre budget après le scrutin.

Le Code Général des Collectivités Territoriales impose l’organisation en conseil municipal d’un Débat sur les Orientations Budgétaires dans les deux mois précédant le vote. C’est chose faite depuis ce lundi soir.

De grands travaux vont être engagés en 2019 : agrandissement du musée Friry pour 490.500 €, la reconstruction du petit manège du centre hippique pour 465.000 €, la première tranche des travaux d’accessibilité pour 802.500 €, et la rénovation de la piste d’athlétisme du stade Béchamp pour 1.139.670 €. Ce sont près de 4 millions d’euros d’investissement au total sur les grands projets d’aménagement.

La capacité de désendettement de la commune est portée à 15,2 ans pour 2019, du fait des dépenses d’investissement. Elle doit retrouver l’an prochain son niveau de 2018, soit 11 ans.

La réduction des dépenses de fonctionnement se poursuit (- 4 % l’an passé, – 3 % en 2019). 7 postes à la municipalité ne sont pas renouvelés, portant le nombre de permanents à 159. Autre levier de réduction des dépenses, les subventions aux associations diminuent de 17 %.

Dans son rôle d’opposition, Hugues Laine, bien qu’admettant que « dans les grandes lignes, c’est pas mal », fait quelques objections : « -17 % sur les associations, c’est quand même lourd. Ca ne doit pas être la variable d’ajustement de la ville », affirme t’il. « On ne peut pas dépenser l’argent qu’on a pas », lui répond Jean Hingray. « On ne cesse de répéter que Remiremont a vécu au dessus de ses moyens pendant des années ».

La municipalité affiche sa volonté d’une gestion saine et responsable de l’argent des romarimontains selon les principes suivants  : réduction des dépenses de fonctionnement, maitrise de la fiscalité des ménages, maintien d’un certain niveau d’investissement, recherche active de nouveaux financements et recours maitrisé à l’emprunt. « L’un des motifs de notre action, c’est d’aller chercher des investissements privés », affirme le maire.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.