Search
mercredi 24 avr 2019
  • :
  • :

Bussang : avis favorable de la DRAC concernant le Presbytère

image_pdfimage_print

qUbFZsMMNKWPzJc-800x450-noPad

Une demande de protection du Presbytère XVIIIè siècle de Bussang au titre des monuments historiques ayant été adressée à la DRAC Grand Est début janvier, la Délégation Permanente de la Commission Régionale de Patrimoine et d’Architecture (CRPA) , réunie le 7 mars dernier, a émis un avis favorable à la poursuite de l’instruction. De la sorte, le dossier sera programmé dans une prochaine réunion plénière de la CRPA.

Cette question, qui certes oppose actuellement les défenseurs du Presbytère à la Mairie, après des années de bonne coopération fructueuse pour le bien de Bussang , Parcours Pottecher notamment, cette question peut-elle, en attendant la décision de la DRAC, faire l’objet d’un nouveau dialogue ? Comme celui tenté depuis un an (avril 2018) et qui a abouti à la suspension du projet de destruction.

Ceci au moment même où, à juste titre , la municipalité peut se féliciter de la relance des eaux minérales de Bussang:  » Il est important de défendre le patrimoine hydro géologique », dit Eric Lebel , gérant de « l’héritage de Bosso ». Patrimoine venu des Ducs de Lorraine, au XVII è et XVIII è siècle, comme le Presbytère, l’église, et une autre maison traditionnelle attenante .Ensemble unique dans la vallée, comme l’a souligné François Vannson Président du Conseil Départemental, et faisant écho aux ensembles alsaciens proches de la vallée de la Thur.

Le problème concerne toutes les associations de Bussang, dont les représentants ou membres éminents de 9 d’entre elles au moins ont signé le premier appel au sauvetage , dans la consultation rapide porte à porte menée début décembre, jusqu’au 15,

Depuis l’annonce à nouveau de la destruction faite aux voeux, assortie de beaucoup de tact et de reconnaissance à l’égard des défenseurs du Presbytère, certes, la question a soulevé beaucoup d’interrogations encore .

Celle de la DRAC, donc qui se confirme, de l’Inventaire de Lorraine, qui veut étudier le bâtiment, du Parc des Ballons qui devait, avec le CAUE, soumettre au Maire le 25 janvier un nouveau plan de sauvetage, améliorant le premier élaboré par l’association RECRE « Vivre et Créer à la Montagne » . Réunion ajournée . Jacky Frémond , de la Fondation du Patrimoine, s’est récemment déclaré prêt à lancer une souscription . Le Département serait prêt à aider, François Vannson l’avait assuré dès novembre .Mme Georgette Tacquard, responsable du Plan Paysage dans le secteur, est aussi très émue par le sujet ; d’ailleurs, le Presbytère avait été noté par elle comme un élément central du patrimoine de Bussang .

Le dossier déposé aussi auprès de la Mission Stephane Bern sera examiné, en mai ou juillet .

L’attention sur Bussang et le problème du Presbytère est particulièrement vive dans toutes les associations historiques, archéologiques, patrimoniales de la région.

Ainsi dès décembre la Fédération des Sociétés Savantes des Vosges,qui a écrit au Maire, en janvier les Vieilles Maisons de France, en février Maisons Paysannes des Vosges (par Dominique Médy, notre photo)

Une nouvelle idée de Maison du patrimoine de la Haute Moselle, lieu totalement manquant pour la Haute vallée,s’esquisse autour du riche passé archéologique, minier, thermal, industriel, frontalier , théâtral, se fait jour .

Et une nouvelle consultation, cette fois à un échelon plus vaste, interpelle tout le monde culturel et touristique qui , du fait de la renommée du Théâtre du Peuple partout ,a beaucoup d’intérêt pour Bussang ; elle atteint, par Urgences Patrimoine, depuis le 2 mars, 1019 soutiens le 31 .Qui s’ajoutent sans principalement se recouper aux 290 signatures nominales recueillies début décembre dans la seule proximité .

Enfin, la revue « Causons en » va faire un nouveau numéro spécial sur Bussang en juin, et a sollicité la participation des historiens de Bussang, ainsi que celle de Francis Pierre et la SESAM ( Société d’Etudes et de Sauvegarde des Ancinnes Mines ), qui a un vif intérêt pour Bussang et la Haute Vallée de la Moselle.

V.DECOMBIS

 

Dominique Medy, responsable des Maisons Paysannes de France , devant le Presbytère,  à côté du buste de Maurice Pottecher

Dominique Medy, responsable des Maisons Paysannes de France , devant le Presbytère, à côté du buste de Maurice Pottecher

 




Une réaction sur “Bussang : avis favorable de la DRAC concernant le Presbytère

  1. Louis

    la DRAC allez voir des photos de la buvette thermale de Bussang avec ce magnifique vitrail ,cet escalier magnifique qui descendait à la fontaine et ces tomettes anciennes magnifiques , tout a été volé cassé , là on a caché la misère avec des panneaux de bois , au cas où ….. aussi beau que le presbytère ,et surtout un passé historique

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.