Search
mercredi 24 avr 2019
  • :
  • :

Cinéma, bowling, restauration : un bel avenir pour l’éco-quartier de Remiremont !

image_pdfimage_print

P1070058

A l’entrée de la ville de Remiremont, l’éco-quartier « La Filature » est en expansion. De nouveaux commerces s’y installent et deux grands projets très attendus vont se concrétiser.

L’éco quartier « La Filature », c’est un projet d’envergure porté par Martial Demange. Le promoteur décida de racheter un ancienne friche industrielle (l’entreprise textile avait été fondée à la fin du 19ème siècle), pour la reconvertir en un éco-quartier se voulant moderne et novateur.

Le projet a évolué au fil du temps. Année après année des logements ont été construits, des magasins se sont installés, créant ou transférant leur activité dans cet espace prometteur.

« La ville bouge, et c’est une bonne chose »

Le cinéma, c’est le grand chantier de l’éco-quartier, attendu depuis presque 10 ans maintenant. Le projet va enfin être concrétisé. « Un sujet prioritaire » pour le maire Jean Hingray, qui a organisé plusieurs rencontres dès le début de son mandat pour mener à bien le projet.

Sur un budget total de près de 8 millions d’euros, 1 million d’argent public a été avancé : 250.000 par la Commune, 100.000 par l’Intercommunalité, 250.000 par la Région et 400.000 par l’Etat.

Ce sont Jean-Pierre et Jean-Yannick Tupin, du groupe Majestic Cinémas, et déjà exploitants du cinéma Le France en centre ville, qui vont gérer le multiplex. Ils entendent bien attirer les romarimontains ainsi que les habitants de tout le bassin de vie.

Les travaux vont débuter dans les mois à venir, pour une livraison à la fin de l’année au moment des fêtes. Le complexe comprendra 6 salles. L’une d’entre elles sera réservé aux films classés « art et essai ». La construction d’un Bowling doit suivre dans la foulée.




21 réactions sur “Cinéma, bowling, restauration : un bel avenir pour l’éco-quartier de Remiremont !

    1. Houlà.

      Comparer un petit cinéma à un multiplex c’est comparer une traction avant à une voiture contemporaine.
      Rouleriez vous en traction avant ….?

      répondre
      1. Marco

        ça vous dérange pas de tuer ces petits cinés, car il ne faut pas se faire d’illusions ; ne pleurez plus sur le sort de vos petites villes où il y a des petits cinés , en France on adore les zones industrielles qui s’étalent de plus en plus, tout le monde se bouf la tronche et on se permet de pleurer face à la désertifications des commerces dans les centres villes bandes d’hypocrites , mais on tue les centres villes les petites villes et villages certains pays voisins n’ont pas la même vision .Ces belles paroles électorales je vous attends au virage ceux qui distribuent toute cette manne sont aussi responsables .

        répondre
  1. Marco

    le bassin de vie parlons en , Remiremont le fossoyeur de nos vallées ces zones commerciales, c’est tout simplement une manne pour Remiremont et on pleure sur la désertification des commerces dans les petites villes super la région l’état et politiques ; une hypocrisie totale

    répondre
    1. Houlà.

      C’est l’anéantissement du tissu industriel de nos vallées qui fait disparaître les commerces des villages.
      Sans emplois,pas de futur pour les territoires.

      répondre
      1. Marco

        pas d’accord avec vous du tout, on a voulu en France un système bien ficelé, avec comme exemple le mode américain , toutes ces zones se ressemblent , au début on a voulu cacher la misère industrielle en rachetant ces usines pour en faire des grandes surfaces, l’emploi minime mais c’était un cache misère ,quelques emplois par rapport à tous ces ouvriers licenciés du textile souvent , ensuite on y a installé des zones avec des franchises qui sont actuellement entrains de se bouffer la gueule , on veut encore un centre ville et villages actifs; on fait miroiter aux gens de se mettre à leur compte de mettre comme on dit l’argent reçu d’un licenciement et on n’a aucun scrupule de laisser le tjrs plus de ces zones , mais on veut tout de même des commerces au centre et pire de villes et villages rachètent des petits commerces pour redonner de la vie mais franchement on a aucune pitié d’implanter des monstre s ; ça fait beaucoup de choses ; quand je vois tout cet argent versé à ces monstres je vais juste demander à nos dirigeants que donnez vous aux petits qui coulent ? RIEN, NE PLEUREZ PLUS SUR CE SYSTÈME Plombière, La Bresse, Le Thillot, Cornimont, Géradmer, Vagney derrière; il y a des gens passionnés qui ont investi du fric , des heures, la famille des années de cinés et d’un tour de main on implante un géant qui va encore faire du mal .Serte ce sont des petits cinés mais qui sont proches des gens , ha la proximité le grand mot que l’on nous serine sans arrêt .

        répondre
        1. nico

          alors là j’adhère entièrement à ce que vous dites>… c’est la vérité dans toute sa splendeur… et oui que donne-t-on à tous ces petits commerces, qui se sont battus, et qui vont fermer ??? at après on se plaindra… oh là là que c’est triste tout ça

          répondre
  2. JMV

    Lorsque je vois la cascade d’argent public, sans doute nécessaire pour mener à bien des projets privés, je pense qu’il serait alors légitime que les collectivités soient actionnaires ,proportionnellement à leur investissement , dans le capital des sociétés aidées.

    Aide,oui. Don,non.

    répondre
  3. Bernard

    Le cinéma actuel de Remiremont à déjà du mal à remplir ses deux salles, alors je n’ose même pas imaginer ce que ça va donner pour celui-ci avec plusieurs salles.

    Remiremont veut faire faire comme les grande agglomérations (Épinal , Nancy), mais voilà Remiremont est une petite ville.

    répondre
    1. Valérie

      LE PRESTIGE , la folie des grandeurs , allez nos politiques le pass petits cinémas avec une bonne remise pour les familles, retraités mineurs , familles nombreuse pour garder ces petits cinés , avec autant d’argent versé à ses monstres vous pouvez aussi faire un effort pour ces petits cinémas de village .

      répondre
    2. Houlà.

      Je suis un geromois retraité .
      Comme beaucoup d’habitants des hautes Vosges, les nombreuses programmations en journée et le confort offert par un multiplex me donneront envie de »descendre  » à Remiremont.

      répondre
      1. Valérie

        je vais vous dire monsieur Houlà , quand un retraité est en forme,u’il a encore la possibilité de conduire son véhicule, là ils va à droite à gauche faire ces courses , normal sans penser plus loin ; mais quand ces retraités commencent à avoir des problèmes de santé qu’ils prennent le taxi, les voisins les enfants comme chauffeurs là ça commence à penser autrement hé là on dit mince on n’a plus rien dans nos villages , qu’ils vivent chez eux car nos prônons le maintien à domicile , , pour certains loin de tout, là on les voit regretter ces petits commerçants , ha dans le temps on avait tout sur place , mais juste un mot le dimanche vous allez au ciné ,vous voyez beaucoup de gens seniors dans ces petits cinés , des jeunes ados et des familles faire encore 30 kms pour certains allez retour et pour les familles d’ados plusieurs allez retour; au prix de l’essence, du risque radars bravo une proximité que l’on va tuer et qui ne dérange personne ; surtout que ce complexe soit rentable au prix où ça coûte ;vu Epinal le bowling c’est pas la grande foule par moment .

        répondre
        1. JMV

          Comme beaucoup de débat, il est stérile car chacun campe sur ses positions.

          En ce qui me concerne, et je ne suis pas le seul à penser cela, ce multiplex me donnera envie de retourner au cinéma.

          répondre
    3. Houlà.

      Le problème de stationnement en centre ville ( payant de surcroît ) ,des salles vieillottes,une programmation quelconque, ne donne absolument pas envie d’aller au cinéma à Remiremont.
      Nous savons tous que ce qui est est nouveau n’est pas forcement la panacée, mais un multiplex me donne envie d’aller voir des films,pas un vieux cinéma….

      répondre
  4. Valérie

    Houlà c’est votre choix mais je vais régulièrement dans un petit ciné de petite ville salle refaite à neuf, son nickel, sièges nickels programmation qui suit les nouveautés ; et un accueil du patron souriant très sympa ; qui se démène pour garder du dynamisme dans son canton , et si ça s’écroule à cause de ce complexe un grand merci à tout ceux qui ont participé à cela .Le ciné de Remiremont c’est une chose mais si il n’a pas suivi ce qu’attendait les gens c’est surement que ce projet était depuis bien longtemps en attente ; mais quand à entraîner dans cette galère les petits implantés depuis si longtemps pas d’accord du tout .

    répondre
  5. Valérie

    débat stérile , mais surtout arrêtons de faire les faux culs sur le sort de nos fonds de vallées, surtout en période d’élections; les bonnes paroles mais derrière une tout autre image .

    répondre
    1. JMV

      Ce ne sont pas les multiplex qui tue les villages mais le manque de travail.
      Je pense que pour relever la France,toutes les dépenses publiques dites de confort devraient être gelées le temps de redresser le pays.
      Comme les banques sont d’abord des officines commerciales,les collectivités devraient beaucoup plus prêter ou cautionner de beaux projets porteurs d’emplois.

      répondre
  6. 88200macgyver

    Voilà tout simplement un exemple de dépense de l’argent public . Si une société veut construire son cinéma , qu’elle le fasse .Il faut savoir qu’il y a dans les environs des petites salles de projection qui vont se trouver par la suite en difficulté , mais celles ci , on ne les aidera pas , elles fermerons…Décidément , ça ne fait que continuer .Dans ce constat , je rejoins Marco , et de plus , je bouderai cet établissement comme je le fais avec cette zone , qui est sûrement la plus polluée , la plus bruyante , la plus bouchée ,et ou tout simplement le point noir de Remiremont .Avec l’argent octroyé au cinéma , nous aurions mieux fait de revoir le plan de circulation qui représente la gourde du siècle pour Remiremont .

    répondre
    1. Valérie

      vous avez entièrement raison mais moi je voudrais simplement mettre le pavé dans la marre concernant nos politiques , ils sont complètement en contradiction avec ce qu’ils nous prônent pendant les campagnes électorales ; c’est du pure cinéma de la comédie c’est le cas de le dire ., mais ne vous plaignez pas si vos services de proximité partent, vos écoles ferment, vos villages meurent , on manifeste tous pour que l’hôpital reste à remiremont mais David contre Goliath ne fait pas le poids et ça c’est pour beaucoup de choses pareil . Beaucoup de politiques et autres à l’inauguration de ce monstre et personne à l’enterrement des petits cinés et autres et pourtant vous étiez bien content de les avoir pour animer vos cantons .

      répondre
      1. Philippe

        Vous avez tord de vous exciter contre ce superbe « éco quartier » modèle (il nous a été vendu comme tel) qui nous vaut d’être dans le livre des records.
        Rendez vous compte : le seul « éco quartier » à être sur un sens giratoire, le plus pollué jamais conçu dont les appartements sont invendables et invendus depuis des années, qui ne sait pas ce qu’est une piste cyclable (tout comme le Boulevard Thiers refait à la même époque) , même les panneaux solaires n’ont pas trouvés le sud ils sont orientés à l’est. Qui dit mieux !!!
        Il restera pour longtemps un modèle… à ne pas suivre… Merci qui ?…Merci au visionnaire, merci au maire de l’époque qui n’avait pas compris que pour dynamiser et rendre une ville attirante c’est dans le centre qu’il est nécessaire de trouver des solutions pour implanter ce type d’activités.

        répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.