Search
lundi 25 oct 2021
  • :
  • :

Gilets jaunes : Michel Padox réagit aux annonces d’Emmanuel Macron

image_pdfimage_print
M. Padox, vice président de l'association Gilets Jaunes Vosges 88

M. Padox, vice président de l’association Gilets Jaunes Vosges 88

Cette fois ci, aucun incident fâcheux ne sera venu empêcher la prise de parole du président de la république. Près de deux ans après le début de son mandat, et à la suite d’un mouvement de contestation d’une ampleur inédite, Emmanuel Macron s’est exprimé lors d’une conférence de presse ce jeudi soir au palais de l’Elysée.

« Son allocution n’a servi à rien », estime Michel Padox, vice président de l’association Gilets Jaunes Vosges 88. Pas convaincu, il n’est pas déçu non plus : « Je ne m’attendais à rien ». « Il (E.Macron) nous explique qu’il a entendu les français. Mais qu’a t’il fait ? Rien » : pas de retour de l’ISF, le CICE n’est pas évoqué, le référendum d’initiative citoyenne non plus, etc. « Il refuse de reconnaitre du vote blanc ».

Michel Padox constate que l’avis des citoyens exprimé lors du « Grand débat » n’a pas été pris en compte : « On le dit depuis le début ». Pour le porte parole, « Jamais il n’y a eut réellement débat ». D’ailleurs, la forme qu’il a pris la plupart du temps n’a pas permis une véritable discussion : « Comment parler de sujets aussi importants en 2 minutes ? ». En revanche, « Le système de table ronde (lors du débat organisé à Remiremont par l’AGACI) était intéressant ».

« C’était du grand Emmanuel : du vent, toujours du vent, rien que du vent »

Seul point d’accord, si encore la promesse est tenue et se poursuit après 2022 : le maintien de services publics de proximité (écoles, hôpitaux). Et l’indexation des pensions de retraite, qui n’est que la restauration de la situation précédente.

Michel Padox pointe le problème persistant de la déconnection des preneurs de décision et de la concentration du pouvoir : « Les bobos parisiens, les technocrates, les bureaucrates qui prennent les décisions… Ca doit cesser ! On voit le résultat en 2019 »

« Nous n’allons pas rentrer chez nous »

« Dans son préambule, il (E.Macron) nous fait passer pour des antisémites, des racistes », affirme Michel Padox. « Dans l’association Gilets Jaunes Vosges 88 il y a des gens de toutes confessions, de toutes origines. Il devrait garder pour lui ce genre bêtises ».

Après plusieurs mois de mobilisation des gilets jaunes, il ne compte pas s’arrêter là : « Qu’est ce que ces gens ont gagné depuis le 17 novembre ? Rien ». Le mouvement devrait se poursuivre dans les semaines à venir : « Nous n’allons pas rentrer chez nous. Nous continuerons à manifester, que cela lui plaise ou non. On écrira encore plus fort ! »




15 réactions sur “Gilets jaunes : Michel Padox réagit aux annonces d’Emmanuel Macron

  1. Raminagrobis

    M; Padox,
    Avec tout le respect que l’on doit à tout citoyen,permettez moi une petite réflexion suite à votre message:Je suis persuadé que quoi que le Président de la République ait pu dire, vous aviez décidé d’avance que cela ne serait pas bien ….
    Vous vous montez la tête…Jamais le Président n’a dit que vous étiez antisémite….homophobe etc, il a seulement constaté que dans les manifestations (peut-être légitimes) que vous organisez, se glissent des antisémites, des violents, toute une racailles que certains GJ applaudissent , voir encouragent !
    Les élections municipales approchent , alors je compte sur vous pour vous engager et montrer d’une manière républicaine ce que vous pouvez faire pour vos concitoyens
    Enfin et je me trompe peut-être , mais je ne vois pas beaucoup de GJ bénévoles aux Resto du cœur, dans les associations d’aides aux migrants, à la banque alimentaire, je vous assure ,nous avons besoin de toutes les bonnes volontés, pas devant un micro et ou une caméra, mais dans la discrétion et l’efficacité , alors à bientôt peut-être ?

    répondre
    1. grosjean

      Macron a genere les GJ et veut booster sa popularité sur leur dos .Si le 18 novembre il avait ouvert des négociations nous n’en serions pas lè. Il ne sait que faire et il a besoin de manifs pour expliquer que si cela ne va pas ,c’est de la faute de’s ……
      Il ne sait décider que si c’est sans risque exemple :taper sur les retraités!!!

      répondre
      1. bien degagé derriere les oreilles.

        Discrimination surtout envers les retraités > 2000 euros mensuels , qui ont abondamment cotisés toute leur carrière et qui ne bénéficient d’aucunes des aides et mesures annoncées.
        Ceux là sont juste bon à se faire tondre.

        Remember.

        répondre
  2. Pacifique

    Monsieur Raminagrobis, vos propos me semble désordonnés. En effet, moi je peux vous affirmer que des racailles, il y en a aussi en cols blancs, qui embauchent des membres de leur famille en emplois fictifs avec l’argent, entre autres, des gilets jaunes , qui planquent leur pognon à l’étranger ,et qui ne paient pas leurs impôts en France etc. etc.etc…Des racailles… il y en a certainement aussi dans ceux qui viennent chercher des colis au resto du cœur ! Mais moi, je ne suis pas désordonné et n’en fait pas une généralité, alors merci de doser quelque peu votre pensée. Mais aussi bravo à vous si vous participez au resto du cœur, c’est tout en votre honneur? Que nos politicards descendent de leurs nuages et s’attaquent drastiquement aux privilèges qui sont parfois défendus par des gilets jaunes, je pense bien sûr au privilèges accordés aux agents edf, gdf, sncf, fonctionnaires de Bercy mais pas que, aux parachutes dorés, aux départs en retraites 50 ans, à ceux qui ont 6 mois de vacances par an, etc, etc etc…j’en passe et des meilleurs. Bien cordialement

    répondre
  3. Laurent 88

    En réponse à Raminagrobis, ce qui m’attriste c’est d’opposer des convictions, d’opposer des engagement alors qu’on constate que les français sont généreux, solida

    répondre
    1. bien degagé derriere les oreilles.

      Le Français ( notamment de gauche ) est toujours solidaire dés lors qu’il s’agit de partager ce qu’il n’a pas.

      répondre
  4. Laurent 88

    En réponse à Raminagrobis, ce qui m’attriste c’est d’opposer des convictions, d’opposer des engagement alors qu’on constate que les français sont généreux, solidaires et souvent engagés dans le tissu associatif.
    Ce qui me choque c’est le fait qu’Emmanuel Macron assume la solitude du pouvoir, assume l’impopularité comme si cela était tout à fait naturel.
    Je conçois que l’exercice du pouvoir ne peut pas être du clientélisme mais un dirigeant, à n’importe quel niveau, se doit d’entraîner l’adhésion d’une majorité car c’est quand même plus efficace quand on avance dans la même direction.
    Quand il avoue ne pas voir de question à soumettre à referendum, n’est ce pas aussi pour dire qu’il détient toutes les solutions et n’a pas besoin de demander l’avis des citoyens. Ou est le questionnement, la remise en cause, l’adhésion autour d’un projet qu’un dirigeant se doit d’avoir ?

    Au delà des mesures prises, le pouvoir d’achat, la démocratie, les retraites, les services publics, il manque le plus fondamental, il manque la volonté d’être un rassembleur en sollicitant l’adhésion du plus grand nombre.
    Il aurait fallu un peu de courage, poser des choix politiques WAOUH et les soumettre à referendum. De là on aurait eu une vraie mesure qui aurait légitimé les choix de la deuxième partie du quinquennat.

    répondre
      1. JMV

        Élu avec les voix de seulement 19 % des inscrits au premier tour…..
        Si macron a tant de mal c’est à cause de ce score miteux.
        On ne peut gouverner sans associer alors un tant soit peu aux décisions les 81 % de français restant.

        répondre
        1. Laurent 88

          il faudrait au moins rapporter le score aux votes exprimés car ceux qui ne votent pas ou votent blanc au premier tour alors que l’offre politique est très large ont un sérieux problème avec le vote de représentants, soit 24%.
          En 2002 Chirac avait été élu avec 20%.
          C’est difficile de dépasser les 30% au premier tour, donc oui, une consultation de temps en temps des citoyens pendant les 5 années d’exercice n’est pas une demande déraisonnable.

          répondre
  5. froissard

    Vaste opération d’enfumage .Le Président a distribué des miettes au peuple .Il n’y aurait ,pas de déficits en France , si chacun payait sa juste part pour contribuer aux charges de la nation ..Il faudrait aussi dégraisser le mamouth ETAT, en réduisant son train de vie et en s’attaquant aux privilèges de la caste au pouvoir .Taxer les entreprises sur l’impôt des sociétés à la source pour éviter l’évasion fiscale, rétablir ISF, pour mettre à contribution les grosses fortunes .Accompagner les entreprises qui investissent dans l’outil de production et créent de l’emploi .Remettre le pays au travail . Plus de personnes au travail ,bien rémunérées créent de la richesse, augmentant le PIB, apportent des cotisations sociales et impôts supplémentaires .On reconnaitra que la plus femme du monde ne peut donner que ce qu’elle possède ; L’Etat,providence, c’est fini .Les menteurs, tricheurs et voleurs, de tous poils ont vidé la corne d’abondance, qu’il faut de nouveau remplir, en faisant aimer le travail ,actuellement déconsidéré .

    répondre
    1. solexine pour grimper toutes les belles collines.

      Abolissions des privilèges ( 4 aout 1789 ) .
      Ceux des politiques, des pantouflards de la haute administration, mais aussi ( entre autres ) ceux de vos amis CGT cheminots, dockers, et énergie.
      Car si l’on autorise à faire glisser le curseur sur la lignes petits arrangements et compromissions, il est inévitable comme c’est le cas actuellement que cela commence par un peu, enchaine par beaucoup, et se termine par à la folie.
      Donc, tout le monde au turbin ( y compris ceux que l’on assiste ), et mêmes règles pour tous.
      C’est ça la vie dans une société égalitaire ,solidaire,et démocratique.

      répondre
  6. froissard

    LA BOETIE dit que notre servitude est volontaire, que si sommes à genoux devant les puissants, c’est parce que nous le voulons bien .la première condition de notre libération c’est l’insoumission .

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.