Search
lundi 14 oct 2019
  • :
  • :

Remiremont : Christophe Naegelen explique le travail parlementaire aux élèves du lycée André Malraux

image_pdfimage_print

ad
Christophe Naegelen, député de la circonscription, est venu présenter son métier à des élèves du lycée André Malraux. Deux professeurs d’Histoire et Géographie, Jean Charles Tisserand et Audrey Léon sont à l’initiative de cette rencontre. En effet, le programme d’enseignement dans leur matière comprend les thématiques « La 5ème République » et « Gouverner la France ».

Ce sont près de 200 lycéens de terminale et de première qui se sont rassemblés, en deux séances, dans l’amphithéâtre de l’établissement pour un échange avec le député. Christophe Naegelen leur a expliqué en détail le fonctionnement de l’Assemblée Nationale. Les séances dans l’hémicycle, mais également tout le travail en commission, les groupes d’étude, les travaux internationaux. Et aussi la présence dans la circonscription : les rendez-vous avec les associations locales, les entreprises, les élus des territoires. « C’est pour ça qu’on voit parfois cet hémicycle en partie vide ».

Le député a ensuite présenté le fonctionnement des groupes parlementaires, la composition spatiale de l’hémicycle, la répartition des élus, de droite à gauche. « J’ai été élu sans parti politique, en tant que divers droite. Je siège au milieu droit de l’hémicycle ». Christophe Naegelen a enfin décrit le processus législatif : la différence entre projets de loi, provenant du gouvernement, et propositions de loi, déposés par les parlementaires, le rôle de l’Assemblée et du Sénat, le déroulement des séances.

Le député a ensuite répondu aux questions des lycéens concernant notamment sa position concernant les enjeux écologiques, ou encore son parcours professionnel, son entreprise. « J’avais fait campagne en disant : un bon élu, il doit garder un pied dans le monde du travail, un ancrage local ».

 

Photos de Christian Schirme




Une réaction sur “Remiremont : Christophe Naegelen explique le travail parlementaire aux élèves du lycée André Malraux

  1. Pedro88

    Un « ancrage » plutôt qu’un « encrage ».
    Cela dit, on comprend aussi que le député veuille laisser une trace de sa présence ici et là…

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.