Search
dimanche 25 août 2019
  • :
  • :

Stationnement : le maire revient à la rencontre des 
commerçants romarimontains

image_pdfimage_print

depose_minute

Jean Hingray a proposé aux commerçants du rond-point des Travailleurs et du boulevard Thiers de faire un point sur l’effet économique de la mise en place de nouvelles places de stationnement. Un nouvel exercice gagnant-gagnant de démocratie participative.

Le 16 avril dernier, le maire de Remiremont, Jean Hingray, a rencontré sur place les commerçants du rond-point des Travailleurs et du boulevard Thiers pour faire un point sur la mise en place test de « dépose-minute » en haut du boulevard Thiers et avant l’intersection avec la rue Janny, fin 2017. L’ajout de ces dernières a-t-il bénéficié au commerce romarimontain ? Tel était l’objet concret de cet échange.

Avec la crise que traverse le pays, notamment personnifiée par le mouvement des Gilets jaunes, sans oublier le moral en berne des Français et la baisse avérée de la consommation, les commerces souffrent en effet particulièrement. Le Maire romarimontain a à cœur de les soutenir au quotidien dans leurs difficultés.

Poumons économiques

Après la création de places de stationnement « dépose-minute » rue du Canton, de places de livraison rue Charles-de-Gaulle et rue de la Xavée, et d’espaces dits « bateau » sur les trottoirs de cette même rue, la mise en place de dépose-minute supplémentaires, cette fois en zone payante, sera réalisée prochainement.
En attendant, suite à cet échange fructueux avec les commerçants, le Maire et son équipe ont décidé de supprimer les places de stationnement « dépose-minute » en haut du boulevard Thiers et avant l’intersection avec la rue Janny. En effet, les commerçants présents ont précisé qu’ils n’en retiraient aucun bénéfice. Au contraire, cela limitait le nombre de places de stationnement disponibles.
Jean Hingray continuera régulièrement à prendre le pouls de la Ville en retournant à la rencontre notamment des commerçants, véritables poumons économiques de la Belle des Vosges.

 

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.