Search
jeudi 24 juin 2021
  • :
  • :

Remiremont : les écoliers visitent les serres municipales

image_pdfimage_print

P1090065Ce samedi 4 mai, les serres municipales de Remiremont ouvriront leurs portes au public de 9h à 17h. Aujourd’hui et demain, ce sont les écoliers de Remiremont qui viennent visiter les lieux et découvrir les méthodes de travail des différents services.

Sur deux jours, ce sont 19 classes des écoles primaires de Remiremont, soit environ 550 enfants qui vont se rendre aux serres municipales. Au programme : explication du fonctionnement de tous les services : propreté, jardinage, cimetière, espaces verts. Une présentation de leurs missions et de leurs méthodes de travail.

Une exposition présente la participation de Remiremont au concours « Ville fleurie ». Une retrospective de 30 ans retrace l’histoire du fleurissement de la ville. L’évolution du style et des méthodes est mise en avant. La mosaïculture, très gourmande en eau, était très largement dominante autrefois. Elle laisse place aujourd’hui à un style plus sauvage. L’objectif est notamment de réduire la consommation d’eau. Le système d’arrosage automatique, ciblé et régulé, répond également à cette objectif. Il dégage par ailleurs du temps pour d’autres activités.

Ramener les plantes, les fleurs, la biodiversité au sein de la ville !

Ces portes ouvertes sont aussi l’occasion de sensibiliser les jeunes visiteurs aux enjeux de protection de l’environnement et de la biodiversité. On leur présente les moyens par lesquels on souhaite ramener les insectes dans la ville, avec l’installation d’hôtels à insectes, de nichoirs. Tout cela fait maintenant partie des critères du concours « Ville fleurie », ainsi que la qualité du mobilier urbain, la communication etc.

Pour désherber, on n’utilise plus ici de produits phytosanitaires depuis plusieurs années. Cette tache est donc principalement réalisée manuellement. Désormais, le « zéro phyto » concerne l’ensemble des habitants. Depuis le 1er janvier dernier, l’interdiction d’utiliser des produits phytosanitaires pour ses plantes et dans son jardin concerne aussi les particuliers.

Les écoliers découvrent différentes méthodes, anciennes ou nouvelles, telles que l’hydroseeding (le engazonnement par projection), utilisé pour le sol du cimetière, ou encore la lutte intégrée, qui consiste à utiliser des organismes vivants, tels que les insectes, ou leurs produits, pour prévenir ou réduire les dégâts causés par des ravageurs sur les productions. Installé devant les serres, le Sicovad propose un atelier compost : présentation de sa composition et de son utilité.

Pour vous promener dans les serres et découvrir l’exposition, rendez-vous ce samedi de 9h à 17h.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.