Search
mardi 20 août 2019
  • :
  • :

Remiremont : Les Halles « Le Volontaire » s’effacent au profit d’un marché du terroir Il n'est pas question de fermer l'espace commercial

image_pdfimage_print

marché couvert 5

Communiqué de la Ville de Remiremont

« Les Halles Le Volontaire s’effacent au profit d’un marché du terroir cultivant convivialité, local et bio. Aucun centre-ville n’échappe au phénomène. Sous la poussée d’offres en ligne de plus en plus diversifiées et souvent alléchantes, sous la pression d’enseignes périphériques de plus en plus agressives, le commerce y est de plus en plus fragilisé. Et la crise des gilets jaunes a jeté le trouble abaissant le seuil de fréquentation des centres villes lors de la journée clef du samedi. 

Résultat : malgré toute l’attractivité de notre centre-ville constituant un ensemble patrimonial particulièrement attractif – arcades, fontaines, musées Charles de Bruyères et Charles Friry, abbatiale, restaurants, bars, parkings… – notre tissu commercial ne parvient pas à endiguer la baisse de fréquentation qui finit par porter atteinte à un tissu économique, pourtant de tout temps particulièrement actif et battant.

Dans cette optique, la municipalité avait déjà réagi dès 2018 en transformant un lieu d’exception l’espace du Volontaire en Halles Le Volontaire qui retrouvaient ainsi leur vocation initiale datant de leur création en 1818. Le principe en était simple : créer un nouvel espace commercial non concurrent des commerces déjà existants par le biais d’un partenariat avec de grandes enseignes régionales réputées pour leur sérieux et leur qualité. D’où l’arrivée d’un poissonnier et d’un fromager présents depuis des lustres au marché central de Nancy.

Hélas, le commerce n’étant pas encore une science exacte, les résultats positifs engrangés à l’ouverture ne se sont pas confirmés sur une période plus longue. Leurs trop faibles niveaux ont eu raison de l’enthousiasme de nos partenaires qui non seulement ne réussissent toujours pas à combler les fonds investis mais plus grave encore ils constatent des tendances baissières faisant peser des risques lourds sur leur avenir.

Dans ces conditions, la municipalité a décidé de prendre les devants et d’orienter sans plus tarder les Halles Le Volontaire vers un nouvel horizon plus conforme aux attentes de la population et aux tendances qui s’observent ici et là dans des villes de taille équivalente.

C’est ainsi que très prochainement les Halles Le Volontaire se transformeront en marché du terroir, accueillant des producteurs locaux et bio cultivant le goût du terroir, une belle brasserie où se restaurer ou étancher une petite soif à toute heure du jour ainsi qu’un espace où, avec l’aide de l’excellence française symbolisée par l’engagement d’une entreprise locale véritable signature en matière d’instruments culinaires, seront proposés des ateliers de cuisine et de gastronomie…

Bref, le Volontaire porte décidément bien son nom !

La Municipalité et son maire Jean Hingray s’appuient pour gérer au mieux cette transformation sur des partenaires institutionnels solides tels que la Chambre de Commerce et d’Industrie des Vosges avec le Concours de l’URCA (Union Romarimontaine des Commerçants et Artisans). Avis aux porteurs de projets : leurs offres sont déposables en mairie ou par mail sur mairie@remiremont.fr avant le 18 juin. En parallèle, les romarimontains sont invités à donner leurs attentes sur la transformation des Halles Le Volontaire qui resteront une locomotive commerciale, mêlant à la fois produits locaux et bio, convivialité…, bref un lieu du bon vivre ensemble dans la Belle des Vosges.

Vos avis et vos remarques, via le Facebook de la Ville et une boîte à idées dans le hall d’accueil de la mairie, sont attendus ! »

 

logo-Remiremont-rouge-web




49 réactions sur “Remiremont : Les Halles « Le Volontaire » s’effacent au profit d’un marché du terroir

  1. luie

    Encore un beau ratage,les politiques ne seront jamais des commerçants .C’est facile de décider avec l’argent des autres sans prendre le moindre risque financier. Je ne pense pas que cette opération sera neutre financièrement pour les habitants de Remiremont car les 720 000 euros investis il y a un an pour rien par ces pauvres commerçants bien déçus je pense, risquent de leur manquer cruellement dans leurs comptes et les mettre en grande difficulté d’où
    réclamations légitimes de leur part. Le futur projet risque de connaitre le même sort dès lors que le stationnement payant sera toujours un frein pour consommer en centre ville.Les gilets jaunes ont bon dos ,je n’ai pas eu l’impression que la ville était en révolution tous les samedis. Toute la circulation et le stationnement sont à revoir dans cette pauvre ville bien maltraitée par nos différents élus passés et malheureusement à venir.Le grand blabla et les promesses vont démarrer pour les élections de mars prochain.Le commerce de centre ville est mort dans ce contexte ,beaucoup de commerçants vont vite s’en rendre compte.Dommage.

    répondre
    1. à ke kuku c'est joni.

      Une solution est d’imposer des horodateurs sur les parking des supermarchés et de supprimer ceux des rues des centres villes.

      De surcroît, les parkings de ces grandes surfaces sont destructeurs de terres agricoles, facilites les inondations , et accélèrent en été le réchauffement climatique.

      La famille Mullliez, une des plus grosse propriétaire d’ enseignes* commerciales en France, est en plus accessoirement exilée fiscale en Belgique.
      *auchan, boulanger, norauto, brico depot, decatlon, st maclou ,midas,kiloutou ,kiabi ,leroy merlin,….

      Donc….

      répondre
  2. Remy Raymond

    Résultat attendu et prévisible d’une initiative du maire prise sans réflexion et sans concertation.Un éventuel marché du terroir aurait bien sur le même avenir. Pour ce qui est d’une brasserie, les cafés , fast-food et restaurants situés dans l’environnement proche sont certainement  »ravis » de cette nouvelle idée farfelue. Pour que le maire lance un appel aux porteurs de projets c’est qu’il y a panique à bord.

    répondre
  3. Laurent

    la grande mode, le tout marketing; bien pensé, bien ficelé, limite cloné ; on endort les gens par un matraquage publicitaire, avec les mots clefs et tendances; BIO, petits producteurs, vente direct ,écolo , sans pesticide , proche de la nature ……… tout le monde s’y engouffre ,mais il va falloir partager le gâteau , entre les villages , les petites villes, les grandes villes les centres et les zones commerciales avec ces grandes surfaces et franchisés à gogo, plus les producteurs ça fait beaucoup ; sauve qui peut .moi ce qui me choque c’est le paquet de subventions que peut lâcher nos politiques pour certains et pour d’autres installés depuis tant d’années ont les laisse crever . BON COURAGE A TOUS le commerce c’est avant tout les clients qui choisissent en premier on y va par curiosité et ensuite on avise; mais aussi on peut partir très vite, l’accueil, le sourire, la qualité ,l’ambiance , la convivialité; un métier proche des gens faire des heures, mais là; tout le monde se bouffe la tronche ..Que les meilleurs gagnent .

    répondre
    1. JMV

      Certain que le marketing communication utilise et manipule les mots sans vergognes.
      Il n’y a qu’à voir  » l’eco quartier » un des endroits les plus pollué des Vosges.
      Il devrait être rebaptisé en vérité  » gas oil quartier ».

      répondre
  4. levosgien

    Il y a quelques mois, j’avais évoqué de profonds doutes sur l’avenir du marché couvert à Remiremont en expliquant le pourquoi. J’ai reçu une bordée d’insultes et en particulier d’élus de Remiremont
    Voila… la situation est celle que je prévoyais, pas besoin d’être Nostradamus pour prédire l’avenir sombre dans le domaine commercial de cette ville.
    Le business n’est pas l’apanage des quelques élus et de fonctionnaires, totalement incompétents.
    J’ai évoqué aussi de gros doutes sur l’éco quartier que j’aime qualifier « d’escroc quartier » .. je souhaite me tromper pour ceux qui ont des activités dans celui ci. L’avenir le dira.
    Ce n’est pas en tentant de sauver les meubles avec du « bio » de producteurs locaux que le marché couvert sera sauvé, c’est une fois de plus de l’UTOPIE »..
    je suis retraité d’une très très grosse multinationale où j’étais directeur du markéting vente, directeur des implantations et des études de marché. J’ai la modeste prétention de savoir de quoi je parle
    Redynamiser le commerce dans une ville comme Remiremont, désolé de le dire sèchement mais cela ne sera pas l’affaire de quelques « branquignoles » qui même avec la meilleure volonté seront impuissants. Tout simplement parce que le problème est tout autre que ce que pensent béatement de grands penseurs incompétents.
    j’accorde toutefois des excuses à la municipalité actuelle qui hérite des conneries monumentales d’un passé pas très glorieux. Bon courage
    Un petit mot au passage sur les investissements stériles de Saint Nabord pour créer une place de marché qui ne fonctionne pas et où une place se retrouve déserte, avec des parkings débiles dans la conception etc . Heureusement des bâtiments pourront toujours servir de hangars pour girafes.

    répondre
  5. Lène Hervé

    Comme quoi il fallait le laisser comme il était, la mise aux normes n’aurait pas coûté € 720.000 !
    Ne seront surpris que ceux qui ont volontairement oublié pour quelles raisons ce bâtiment avait perdu sa vocation initiale, et qui se sont crus plus malins que les autres.

    répondre
  6. Pacifique

    Les gilets jaunes sont responsables du loupé concernant l’étranglement de circulation de l’écoquartier avec l’argent du contribuable , ils sont responsables également du plan complétement loupé du Boulevard Thiers qui a couté une somme astronomique au contribuable, responsables aussi du plan revu de stationnement devant la poste, à tel point que nous allons sur les bureaux de poste de Saint-Nabord ou Saint-Etienne pour gagner un précieux temps. Il sont aussi responsables que le marché,… c’est mort dans une très belle ville devenue enclavée malgré la voie express. Que c’est-il passé???Je suis consommateur de proximité, mais avec la meilleure volonté du monde, pour moi et pour d’autres, c’est quasiment impossible. Alors le véritable responsable, ce n’est pas le gilet jaune, ce n’est pas le consommateur, mais c’est bel et bien le manque de vision politique menée à long terme et ce, depuis des années à l’image de la politique nationale. Mais aujourd’hui, malgré ces alertes, les erreurs de choix et de priorité, me semble-t-il, se poursuivent. Pauvre argent facile, qu’il soit public ou privé ou semi public-privé, si vous me comprenez, quel gâchis. Et les commerçant Romarimontains ! Qu’en pensent-ils avec ces vitrines qui meurent et toutes ces tentatives courageuses que certains entreprennent? Je ne suis pas gilets jaune, et bien entendu ces commentaires n’engagent que moi.Bien cordialement.

    répondre
  7. GS

    Au lieu justement d’attendre que cette économie s’écroule, je pense que le fait d’agir avec réactivité pour ce nouveau projet montre justement le souhait de vouloir dynamiser ce centre ville. Un contrat entre les commerçants du marché et la ville avait été conclu à l’époque, la somme investie ne leur sera donc jamais reversée.. Le projet de marché bio et/ou du terroir correspondra mieux à l’attente des romarimontains mais aussi des touristes de passage dans notre ville.
    Le problème du stationnement a déjà été travaillé avec les commerçants, de nombreux déposes minutes ont été créés, ainsi que des zones de livraisons placées stratégiquement. Les commerçants ne se plaignent pas du stationnement payant pour la plupart mais du manque de rotation des véhicules .Le stationnement gratuit ne ferait qu’augmenter ce phénomène. Il faut également rappeler que de nombreux parkings gratuits sont à disposition à moins de 2 minutes du centre ville ( Champs de Mars, parking couvert, Batardeau, place mesdames, toutes places proches du commissariat également ).
    Cher luie, je ne sais pas si vous avez parlé avec les commerçants, je ne sais pas si vous avez regardé les informations mais malheureusement le mouvement des gilets jaunes a bien eu un effet néfaste sur l’économie.. le pire là dedans c’est qu’ils ont tué les petits commerçants qu’ils défendaient au départ.. certe Remiremont n’a pas subi de « révolution », mais les habitants de son bassin de vie ne se sont pas risqués à prendre la route de peur d’être bloqués.
    Les projets engagés par la municipalité depuis sa prise de fonctions ont été nombreux et ambitieux, preuve que lorsqu’on voit plus loin on est plus fort. Ce n’est pas en étant spectateur que l’on avance mais en étant acteur. Si vous avez des idées, de meilleurs projets, de l’ambition pour votre ville, cher luie je vous invite à déposer des suggestions dans la boîte à idées de la mairie ou mieux à constituer une liste pour les prochaines élections municipales.

    répondre
    1. luie

      Des idées ce n’est pas ça qui manque, interrogez tous les automobilistes qui passent par l’éco quartier et vous aurez une bonne idée de l’image que donne cet étranglement routier à l’entrée de la ville.vous arrivez de Plombières, autre image il faut systématiquement passer par la rue des brasseries ce qui provoque également un bouchon au rond point des travailleurs avec ceux qui arrive de béchamp. Vous venez de Saint amé vous retombez sur l’éco quartier.Il n’y a qu’en arrivant du val d’ajol que la vue sur la ville est belle et l’entrée en ville un peu moins môche.Depuis Epinal ou l’éco quartier ou béchamp ou la sortie les bruyères.Comment voulez vous que les clients tentent le centre ville.Une fois au centre ville des sens interdits, enfin garé il faut passer au racket du stationnement car avec une police nationale et municipale difficile de faire des courses sereinement sans consulter sa montre .les voitures ventouses du centre ville existent depuis toujours et c’est souvent les commerçants eux même qui occupaient les places.Il faut revoir les sens de circulation ,les entrées de ville et le stationnement car vous oubliez le principal ,ce sont les clients qui font tourner les commerces pas vos décisions politiques ineptes.Les grandes surfaces sont surement coupables pour beaucoup dans cette situation mais elles offrent du stationnement gratuit et permanent.Pour info Cora va refaire entièrement son magasin et son parking en automne ce qui va encore faire sortir les clients du centre ville.Vous allez perdre votre temps avec les producteurs bio et locaux car ils ne viennent dèja plus animer le marché alors investir pour la gloriolle !!!!!Juste un peu de bon sens c’est ce qui manque dans cette affaire et surtout ne pas faire des coups sans concertation comme cela à été fait pour le marché couvert .Remiremont vit au dessus de ses moyens c’est redevenu une petite ville ,vous n’êtes pas à Nancy.

      répondre
      1. J.Charles

        Je vous rejoins sur de nombreux points, notamment sur les dépenses somptuaires, et les entrées de villes manquées, mais il faut faire avec ce que nous avons, et les tourner en positif pour ne pas réimpacter nos finances.
        Et puis ne noircissons pas le tableau, Remiremont reste attractive pour les investisseurs notre maire en rencontre régulièrement qui viennent présenter leur projet, tous ne sont hélas pas suivis par les financeurs…
        Le marché de l’immobilier se maintient plutôt bien, malgré un contexte économique national difficile notre centre ville garde une activité de commerce soutenue comparé à des villes de notre strate, effectivement le commerce est en mutation, certains ferment mais d’autres ouvrent. Les attentes de services de la part des consommateurs, ont fortement évoluées depuis quelques années, et l’adaptation n’est pas simple. C’est un travail qui est en train de se faire avec notre association de commerçants.Pour rappel nous sommes sur un demi mandat :-) Trois ans c’est long et très court à la fois…

        répondre
      2. Lenna

        Luie je suis tout à fait d accord avec vous.
        Nous sommes installées depuis peu dans la région et l arrivée sur remiremont n est pas aisée du tout et peu accueillante. Les euro dateurs ne facilitent pas les choses non plus..
        Si la ville veut créer un espace de vente de produits régionaux, je vous en supplie évitez les mêmes choses que pas si loin de mettre quelques pots de miel, 3 carottes et quelques tomates…
        pour ma part j ai décidé d acheter le miel chez l apiculteur directement ça va plus vite.
        Remiremont regorge déjà de petits bars et restaurants qui ne demandent su à vivre dignement’ n allez pas en plus leur mettre une brasserie.
        On devient fou dans notre belle France.
        Ha oui j oubliait les gilets jaunes n ont pas trop gênés la circulation ,
        Ils laissaient en plus passer les véhicules correctement.
        La question qui m importe nos IMPÔTS vont prendre une belle hausse avec tout cet argent depense.. la honte

        répondre
  8. FIASCO88

    Il est assez « drôle » de lire vos anciens articles au sujet du « volontaire ».
    Il suffit de taper « halles » dans votre moteur de recherche en haut à droite.
    Beaucoup de lecteurs s’interrogeaient sur l’utilité de proposer des produits qu’on peut retrouver en super/hypermarché.

    https://remiremontinfo.fr/2018/01/remiremont-lespace-volontaire-va-redevenir-marche-couvert-dici-lete/

    L’idée d’ouvrir à nouveau le marché couvert du volontaire était très séduisante, mais avec des produits locaux, et pourquoi pas Bio, mais pas avec de la viande de Rungis… bcp de lecteurs avaient soumis cette idée… Je suis heureux que la mairie retourne sa veste moins d’un an après l’ouverture des « Halles du volontaire ».

    De plus, je suis étonné de cet article :

    Marché couvert: où en est-on 6 mois après son ouverture ? le 29 juin 2018, l’espace volontaire totalement réaménagé en marché couvert était inauguré en grande pompes.

    https://remiremontinfo.fr/2019/01/marche-couvert-on-6-mois-apres-ouverture/

    Le titre est très accrocheur, « bilan au bout de 6 mois » et dans l’article , on es assez évasif, on nous parle de la bonne ambiance mais aucun chiffre ! cela ressemblait plus un publi reportage (pour relancer les halles)… alors que le 14 janvier, date du pubi-R..euh article , les commerçants savaient que ça n’allait pas bien , entre le 14 janvier et l’annonce le 19 mai, il s’est passé 125 jours …

    Le point positif est que cela n’a rien couté aux Romarimontains, c’est des commerçants de Nancy qui ont payé le facture ! On verra si le futur projet de la ville sera « viable », mais c’est une belle opération pour la ville !!! un marché couvert tout neuf, aux normes, avec des chambres froides.. etc
    Et dans un an, on fera un bilan, et si ça marche pas, peut être que le marché couvert retrouvera sa vocation des années 2000.. un endroit mélangeant, culture (expo photos, carnaval vénitien), sportif (corrida des abbesses, marché de Noël, et bien d’autres choses …)

    A suivre

    répondre
  9. Laurent

    Monsieur le maire bon courage mais les produits régionaux et de producteurs commencent à saturer on en trouve partout .Tout le monde se bouffe la gueule .

    répondre
    1. JMV

      Je préfère voir abondance de petits producteurs locaux ,qu’abondance de produits alimentaires rutilants et chargés de pesticides et de carbone .

      répondre
      1. JMV

        Je rajouterai que la superficie de terre arables couvrant notre département doit mille fois suffire à couvrir les besoins alimentaires de ses habitants .

        C’est un clin d’ oeuil ..

        répondre
  10. Claude Géhin

    Un marché du terroir, une nouvelle tarte à la crème ! Une fois de plus Jean Hingray rejette son inconséquence dans la gestion des dossiers en essayant de laisser entendre que l’échec du marché couvert de Remiremont est dû aux gilets jaunes ou au manque d’animation de l’espace du Volontaire alors que la vérité c’est qu’il n’a pas su, dès l’origine, gérer ce dossier avec une vision d’avenir.

    répondre
  11. Gg

    Avant de prendre seul des décisions de manière autoritaire… il serait bon d’ouvrir le debat et de prendre le temps de la réflexion

    Il y a déjà beaucoup de brasseries. Cessons de concurrencer nos commerçants !

    le bio et le terroir, si les produits sont authentiques, ne peuvent faire que l’objet de ventes ponctuelles. L’exploitant est sur son lieu de production la majorité de son temps et s’il consacre quelques heures à la vente directe il préfère un emplacement où il y aura d’emblee beaucoup de clients.

    Suggérons que les listes candidates aux élections municipales de 2020 presentent chacune leur projet pour le devenir perenne de cet espace. D’ici là, elles pourront aussi evaluer les possibilités de financements et de subventions

    Au rythme où cela va notre Maire va épuiser la bonne volonté de ses amis hommes d’affaires à moins que le budget de la ville compense mais c’est là un autre sujet

    Cet emplacement est une chance pour la ville ne la gachons par une nouvelle decision hative

    répondre
  12. J.Charles

    On voit que les cracheurs de venins sont de sortie, ces nostalgiques d’un temps passé qui balancent leurs petits sophismes, et leurs tirades populistes du type « que des incompétents partout » qui évidemment feraient beaucoup mieux, mais se limiteront au clavier de leur PC, et éviteront de se mettre les mains dans le cambouis…
    C’est bien plus confortable…
    Quand un investisseur vient voir une collectivité avec 750000€ à investir dans un lieu qui dort et coûte très cher à la ville, que cette installation ne fait rien sortir des poches des contribuables, que le projet sur le papier, avait tout pour tenir la route, franchement on se doit d’avancer, surtout quand les producteurs locaux ( que le maire avait sollicité) étaient réticents, et que le risque était important qu’ils s’installent en périphérie…On a pas trop le temps de tergiverser…
    Aujourd’hui nouvelle donne, le GIE a subi un contexte général national difficile, fait des erreurs de stratégie. Pour autant ce lieu reste un site attractif qui mérite de conserver sa vocation commerciale, c’est l’avis aussi de nos commerçants. Nous avons un peu de temps pour travailler tous ensemble sur les attentes et le projet. C’est l’esprit voulu par notre Maire dans son communiqué.
    Bonne journée à tous et on attend vos propositions !

    répondre
    1. pauvres petits commerces ,PETIT EN VOIE D'EXTINCTION

      le temps passé , et ce temps présent avec ces généreux donateurs qui mettent la pagaille dans ce qui existe déjà et qui pour beaucoup n’ont pas la chance d’avoir des mécènes aussi généreux .

      répondre
    2. levosgien

      Voila l’exemple type de la réponse de l’élu local envers les « cracheurs de venins »
      Monsieur l’élu local, je vais vous donner des pistes sauf si comme tous les autres vous n’êtes pas tous bornés en suivant bêtement le chef suprême.
      Ce n’est pas le commerce local qu’il faut redynamiser , mais c’est la VILLE DE REMIREMONT. sa gestion, ses impôts locaux et fonciers ahurissants, sa masse salariale toujours trop importante. Il faut attirer de nouveaux habitants avec une fiscalité plus abordable. Il faut arrêter la perte démographique de cette ville qui est une des causes de la diminution du C. A du commerce local.
      Ré étaler la durée des prêts de la ville sur de plus longues périodes, le coût de l’argent est très faible en ce moment, pour retrouver une marche de manœuvre.
      Repenser totalement le plan de circulation et ne plus se contenter de gérer les erreurs du précédent « dictateur ». Faciliter à nouveau les entrées et sorties de la ville en venant de toutes les directions. Mini 10 minutes pour revenir à Remiremont en venant de CORA à certaines heures et je ne parle pas du vendredi soir .. etc etc Je n’ose même pas évoquer la circulation de l’impensable rond point de l’escro quartier
      Quand je lis, il y a des parkings au champs de mars et à coté de la police .. Les parkings à coté de la police…!! laissez moi rire, essayez de trouver une place pendant la journée.
      Vous pensez que ceux qui vont acheter au marché couvert vont aller au champs de Mars avec 10/12 kgs de victuailles dans les bras..??
      Si Remiremont est plus attractif et se repeuple le commerce local se portera mieux.
      Je reste juste étonné que quelqu’un qui se vante d’avoir travaillé dans une chambre de commerce, puisse avoir une vision aussi étriquée du commerce. Mais pour avoir fréquenté ces chambres, c’est évident que ce sont des inutiles pompes à fric.

      répondre
      1. J.Charles

        Levosgien (?)… Toujours cette même litanie du grand Yaka.
        M.Levosgien qui se propose de reconstruire la ville, et evidemment sans que cela ne coute rien aux Romarimontains, sans que cela n’impacte les impots, les finances de la ville, et les commerces…
        Levosgien thaumaturge…
        Merci pour vos bons conseils, mais la magie n’est pas notre fort…

        répondre
        1. levosgien

          Monsieur l’élu
          Où lisez vous que je propose de reconstruire Remiremont ??
          Relisez bien mon message en enlevant vos œillères, cela vous évitera d’hurler au loup sans même en avoir vu la queue.
          Mais un bon conseil tout de même, pour essayer d’ouvrir des esprits étriqués et conditionnés Lisez les statistiques de l’INSEE sur l’avenir démographique de la ville de Remiremont et si cela ne vous interpelle pas, alors c’est à désespérer.
          Une ville comme Remiremont se doit d’avoir une vision à moyen et long terme. Vous êtes très loin de ce type de réflexions, mais si vous en êtes incapables ce dont je pense malheureusement. Vous pouvez faire appel à des intervenants spécialisés voir écouter tous les avis, même ceux qui peuvent paraître farfelus.
          Remiremont ne vit actuellement que dans le présent, avec du replâtrage dans l’instant sans grandes réflexions. Le seul objectif du moment c’est la réélection des élus avec des copinages étonnants.
          Les Romarimontains sont capables de voter pour un conseil municipal qui va prendre les choses en main sur des projets raisonnables, lucides, concertés, sur du long terme et sans les délires dispendieux connus.
          Pas besoin de câlinothérapie pour sauver sa place, son élection et son salaire.
          Les bons trouveront les moyens, les mauvais des excuses;
          Malheureusement Monsieur l’élu, vous semblez faire partie des mauvais. Laisser faire et laisser dire, jouer les autruches ne sont pas des projets pour l’avenir de notre ville et ce n’est pas avec un nouveau cinéma que vous allez nous endormir

          répondre
          1. J.Charles

            Nous n’avons jamais pensé avoir cette omniscience qui semble vous caractériser; M. Levosgien thaumaturge on dirait que vous perdez votre sang froid, par contre pas celui de donneur de leçons… Dans la mesure ou les choses vous semblent si simples, hé bien lancez vous cher Monsieur X, dans quelques mois il y a une campagne municipale, l’occasion pour vous de faire des miracles…A moins que ce ne soient plutôt des mirages car en dehors de ce constat facile sur la situation démographique de notre ville, et celui d’un budget exsangue pour « x » raisons, il n’y a pas l’ombre d’une proposition…

    3. N.R

      un COÛT DE 750000 euros pour un commerce éphémère de 1 an avouez que là chapeau,on ferait mieux de distribuer ces aides au compte gouttes et de voir venir

      répondre
      1. levosgien

        N R la rénovation du marché couvert n’a rien coûté à la ville de Remiremont . les 750 000 euros furent à la charge des commerçants qui sont venus s’installer à Remiremont dans ce marché
        Le gâteau fût bien vendu à des naïfs utopiques une fois de plus
        Pour le nouveau marché couvert avec des produits locaux bio il y a encore là de quoi rire. La production locale se limite à 4 mois, mais si on se met à manger des épicéas, on pourra en trouver toute l’année.

        répondre
        1. N.R

          des personnes ont l’art d’endormir les gens sur le commerce en général mais entre ces beaux parleurs et la vraie vie ça fait deux , il faut combler la misère des fonds de commerces qui sont fermés alors on endort les gens un max pour investir , dans un métier qui n’est pas si évident que cela .

          répondre
        2. N.R

          750000 euros sans aides de qui que ce soit, pas un sous du département de la région; ça fait longtemps que je ne crois plus au père noel , une somme pareil lâché par quelques commerçants sans aides ça m’étonnerait .

          répondre
          1. J.Charles

            Oui sans aides aucunes, en tous cas rien de la part de la ville de Remiremont, nous nous sommes contentés d’agir en facilitateur avec un accord sur les loyers ( comme préciser dans des articles précédents), pour les aider à amortir.
            Les commerçants payaient les fluides et l’entretien des équipements… Ces couts de fonctionnement vont devoir être réintégrer au budget de la ville, soit 24000€ annuel une facture élevée pour notre commune dans un contexte budgétaire serré. Une raison supplémentaire, de redonner si possible à ce lieu une vocation marchande…
            A noter que ce n’est pas le seul contexte romarimontains qui les a fait prendre cette décision (sans doute difficile) mais un contexte plus régional, car ils ont des implantations de ce type dans plusieurs villes du Grand Est et ne souhaitaient sans doute pas creuser leurs pertes.
            Quel qu’en soit sont devenir, commercial et ou culturel, souhaitons tous un avenir des meilleurs pour ce lieu emblématique de notre ville.

  13. pauvres petits commerces ,PETIT EN VOIE D'EXTINCTION

    la vision d’avenir parlons en, on continue d’autoriser tout, vu que cela apporte de l’emploi; sans penser aux conséquences derrière, mais là on arrive à complètement bousiller le commerce, tout le monde a sa dose de concurrence ,à force de tout laisser faire dans 20 ans ce ne sera pas terrible .Le massacre commence par les villages et villes autour des grandes zones urbaines où toutes ces zones commerciales autorisées par nos élus depuis pas mal d’années ont laissé des vitrines bien moches et dorénavant des commerces éphémères ,que l’on soutienne ceux existants mais ça malheureusement pas tellement dans les tendances .Administrations , banques, politiques sont le nerf de la guerre des commerçants souvent en danger par manque de compréhension soutien ; les bilans et découverts de certains ne sont pas équilibrés par rapport à d’autres .ni les aides d’ailleurs .C’est la grande loterie tu perds tu gagnes suivant certains critères et on n’est pas calmé d’ailleurs ce cinéma qui va se construire fera du mal aussi merci mr Hingrey .

    répondre
  14. lili

    demandez aux personnes ce qu’ils veulent dans ce bâtiment qui a du caractère ,et aussi l’avis des commerçants de Remiremont

    répondre
  15. Flo

    L’ échec de ces halles , non assumé par les décideurs , n ‘est pas une bonne nouvelle et dans cette rubrique ,où on peut et c’est heureux s’exprimer librement et faire part de nos avis, nos idées , qui sont même apparemment sollicitées par la municipalité ,je suis toujours surpris des

    réponses un tantinet méprisantes de M JM : il est élu par les Romarimontains et il doit les écouter avec un minimum de respect . On a le droit d’être mécontents des choix de nos élus. J’espère simplement que le cinéma ou plutôt l’ énorme complexe ne connaitra pas un sort aussi funeste que les halles

    répondre
    1. J.Charles

      Je pense que mon respect est à la hauteur de ceux qui se permettent de juger sans savoir et sans connaitre ce dossier, et même pour certains sans avoir pris la peine de lire et comprendre l’article visiblement… Et puis publier dans l’invective, de façon anonyme derrière un pseudo, est ce respectable ?…

      répondre
  16. Remy Raymond

    J’espère que l’accord passé entre la ville et les gestionnaires actuels du marché couvert oblige ces derniers à remettre le bâtiment dans l’état où ils l’avaient trouvé avant de faire leurs travaux

    répondre
  17. levosgien

    Monsieur J.Charles, l’heureux élu
    Désolé de vous dire que votre phrasé, ne donne qu’une musique dissonante et insupportable à écouter.
    Vous me reprochez que ne pas faire de propositions. Relisez moi
    J’ai dit que Remiremont devait diminuer drastiquement sa masse salariale, qui n’est plus en adéquation avec la population actuelle.
    Je vais aller plus loin, il serait impératif de réétudier les frais de fonctionnement de certains bâtiments.
    A l’heure du numérique à outrance, des smartphones, des livres et musiques numériques et également diffusions de films et autres contenus par des sociétés comme NETFLIX . Est-il encore nécessaire d’avoir une médiathèque dans un bâtiment aussi énergivore que Jules Méline ?? Et j’en passe, la liste est encore longue. Remiremont n’a plus de maison de la presse, ni de librairie, cela devrait interpeller

    On peut aussi se poser la question, en raison de la taille toujours plus imposante des écrans de télévision à des prix de plus en plus abordables, sur l’avenir RENTABLE des salles de cinémas. ( Mais c’est un autre débat )

    J’ai demandé à revoir le plan de circulation de la ville, entrées et sorties. Remiremont est devenue une citadelle du moyen âge, qui avait pour but d’éviter les intrusions. Pour Remiremont c’est réussi.
    Venir à Remiremont est une galère à certaines heures et pour en sortir idem

    Votre Police municipale plus efficace pour se promener en voiture que de mettre un pied sur le terrain, ne pourrait-elle pas se rendre à des heures stratégiques dans certaines zones pour faciliter la circulation pendant quelques petites heures ?? Cela ne couterait rien à votre budget Monsieur l’élu.

    Si les conneries du passé sont là, est-il possible pour le moins d’en diminuer les conséquences

    J’ai demandé que la commune réétudie ses prêts sur un plus long terme avec l’argent qui n’est pas cher actuellement, pour pouvoir disposer des ressources nécessaires pour faire quelques réaménagements sur la complexité de la circulation et du stationnement dans Remiremont.

    Supprimer le stationnement en marche arrière Boulevard Thiers, entrée en marche avant et sortie sur l’autre voie

    Enlever toutes les bites en fonte totalement inutiles qui sont le long de certaines rues et dans les places de stationnement. C’est insupportable de ne pas voir dans une voiture ces saloperies le long de nos carrosseries.

    Le marché couvert… ! j’avoue que je n’ai aucune idée, mais votre proposition d’un marché local bio est encore une fois de plus UTOPIQUE. Regardez pendant la journée, qui arpente nos rues, une majorité de personnes âgées et vous pensez que ces personnes vont trimballer dans des sacs des montagnes de victuailles ?? C’est une fois de plus du délire. Le petit Casino est mieux adapté pour cela et il a un parking.

    Mais de qui est étonnant c’est que vous avez au sein du conseil municipal, un élu qui est un grand manager d’entreprise.. !! (Sponsorisée au passage par les deniers publics) qui a déjà cette activité de vente de produits locaux bio dans son association… !! Avec cette personne expérimentée, vous pourriez avoir des informations pertinentes sur le réalisme de votre projet au marché couvert ?? Mais silence assourdissant.

    Alors OUI c’est dans l’air du temps de parler du BIO, cela sonne bien. Mais vous pensez que les petits retraités avec de petites rentes, peuvent s’acheter des tomates Bio à 3.80€ le kg quand dans tous les autres magasins elles sont à 1.45€ etc.

    En ce qui concerne l’éco quartier, J’avais évoqué avec l’ancien Maire, de faire 2 voies de sortie,( coté Saint Amé) en rognant légèrement sur le parking à droite. Une voie à droite allant vers Saint Amé et une à gauche pour aller vers le centre-ville. Cela évitait la galère de ceux qui ne mettent pas de clignotants.

    Autant parler à une carpe en Russe pour essayer de faire avancer les choses et sans même écouter j’ai eu une fin de non-recevoir d’une stupidité rare. La suite on la connait.. ouffff

    Quand vous osez nous dire que le Maire reçoit régulièrement des investisseurs pour faire du commerce dans Remiremont intra-muros, mais que les financiers ne suivent pas. Il faudrait être fou pour un banquier de miser 1 euro dans le commerce Romarimontain , dans une ville en régression démographique. Mais sur ce sujet vous êtes bien aphone.. ?
    Ah.. !! mais si le Maire a dit.. alors c’est parole d’évangile.

    C’est au conseil municipal de redynamiser cette ville en essayant de panser les stupidités précédentes. A une seule condition, c’est de s’assoir autour d’une table et élaborer un plan à 5 ou 10 ans, avec des objectifs ambitieux, concertés avec les forces vives de la vile. Avoir l’objectif drastique de baisser la fiscalité qui plombe la ville et faire avec des moyens responsables.

    Rassurez-vous Monsieur l’élu, je n’ai pas du tout l’intention de me présenter aux élections, parce que je pense qu’une commune, c’est une grosse entreprise qui doit être dirigée par des gens compétents, et un Maire qui a des capacités de manager et être visionnaire à moyen terme et surtout de l’ambition pour sa ville.. Personnellement je n’ai pas l’âme d’un coupeur de ruban pour inaugurer les kermesses. Impression que j’ai actuellement, avec le seul souci de plaire.

    De plus j’interdirais aux élus et a des gens comme vous d’user de grandiloquence méprisante envers les administrés de ma commune.

    Comme vous vous plaisez à me traiter de thaumaturge, juste pour tenter de briller dans l’utilisation d’un verbiage propre aux rédacteurs de mots fléchés, j’accepte volontiers d’être un faiseur de miracles, c’est toujours mieux que d’avoir une ambition stérile en se complaisant dans sa condition d’élu.

    C’est ma dernière intervention, j’ai autre chose à faire dans ma vie que de perdre mon temps avec des causeurs obséquieux

    répondre
    1. Sébastien

      Vos arguments sont souvent pathétiques.
      Vous n’êtes pas plus compétant que la majorité des élus.
      Puis, calmez vous voir dans vos propos dramaturges, personellement je ne suis qu’un petit citoyen mais j’apprecie vivre à Remiremont, j’ai le sentiment que votre constat est bien trop négatif.

      répondre
      1. levosgien

        Vous avez raison sur tout.
        je suis avant tout négatif ou tout simplement doté d’une analyse pertinente .A chacun son idée et je respecte les avis de tous.
        Demandez aux commerçants si ils sont optimistes sur l’avenir du commerce à Remiremont.. ?
        On se donne rendez vous dans 10 ans et peut être que vous vous aurez encore en mémoire ce que j’avais écrit;
        Continuez à acheter au Leclerc, c’est tellement plus facile

        répondre
    2. Hugues Laine

      Mr Levosgien, comme vous me citez je vais répondre (pas sur mes qualités de manager ou mon statut de sponsorisé…). Effectivement j’ai donné mon avis et mes conseils en commission des finances samedi dernier et nous sommes sur la même ligne vous et moi sur beaucoup de choses (vision à moyen et long terme, circulation et stationnement… et l’idée d’un marché du terroir qui me parait saugrenue). Comme vous avez pu le lire dés lundi dans le communiqué du maire on ne peut pas dire que mes arguments aient porté (pas plus qu’il y a un an sur la pertinence du projet initial). dont acte une fois de plus.

      répondre
      1. levosgien

        Monsieur
        Même si je ne partage pas du tout avec vous la même couleur politique. Pour l’intérêt de la ville de Remiremont, nos visions et idées peuvent se conjuguer pour porter un jugement lucide sur certaines actions en faveur de l’avenir de notre ville.
        je me doutais bien que vous deviez avoir une sérieuse idée sur cette question et c’est pour cela que je vous citais; L’union des forces vives est parfois vitale.
        je ne connais pas le C.V des membres du conseil municipal,( Sauf en très en détail celui du Maire..!! ) mais je crains que le fonctionnement actuel ne soit qu’un doux ronronnement, pour endormir les administrés et ainsi masquer l’absence visionnaire,volontaire et impérative que devrait avoir d’urgence le conseil municipal sur les actions à entreprendre, pour redynamiser le devenir de Remiremont.et enfin cesser (du moins stabiliser) le déclin de notre ville.
        Je ne suis pas un opposant bête et con de la Mairie, partageant le même choix politique.
        Juste que depuis 50 ans que je suis Romarimontain,j’ai mal aux tripes quand je constate que Remiremont a moins d’habitants permanents que Gerardmer et que ce constat demeure dans l’indifférence générale des élus. .

        répondre
        1. J.Charles

          Monsieur Le Vosgien, pour rappel la médiathèque est intercommunale…
          Enfin, il apparait au travers de vos propos très négatif et surtout vindicatifs, que vous êtes loin, très loin, de mesurer les urgences auxquelles notre équipe a été confrontée sur ces deux dernières années de mandat, et que finalement vous ne voyez que la partie émergée de l’iceberg.
          Tout le monde est comme vous, capable de faire les constats que vous déroulez, c’est même très simple à faire… Oui mais voilà, pour refaire les entrée de ville, revoir les plans de circulation, il faut déjà dégager les marges de manœuvre budgétaire…
          Autre exemple, vous parler de la nécessité de réduire la masse salariale, et je partage pleinement votre avis, mais au sein d’une collectivité cela ne se fait pas d’un claquement de doigts, contrairement à ce que vous écrivez, on ne gère pas une collectivité comme une entreprise privée car les agents sont statutaires, par ailleurs nous avons plusieurs départs qui n’ont pas été remplacés, renseignez vous…

          répondre
          1. Lenna

            Nous ne sommes pas installés depuis longtemps comme préciser dans un autre message, forcé est de constater que en quelques mois j ai vu des boutiques fermées… Il est vrai que les jeunes ne sont pas les plus nombreux dans les rues . C e n est pas une critique j ai 68 ans .. et les marchés bio c est bon il y en a d autre et ils sont nuls’
            Les asperges qui viennent de Pologne par exemple… info donne par la petite vendeuse elle même.
            Monsieur le vosgien je Suis entirement ok avec vous… quelqu un du cru doit savoir ce qu il dit .
            Messieurs de la mairie vos citoyens ont leur mot à dire ne vous déplaise.. j ai déjà fais mon choix quand je lis vos messages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.