Search
mardi 26 oct 2021
  • :
  • :

Remiremont : les membres de l’Ordre du Mérite agricole rendent hommage à Jules Méline

image_pdfimage_print

P1110470

Jean Benoit Tisserand a reçu ce jeudi les membres de l’Ordre du Mérite agricole dans le salon des mariages de l’Hotel de Ville. Sous le portrait de Jules Méline, l’adjoint au maire et professeur d’Histoire a retracé le parcours de l’une des plus grandes figures de l’Histoire romarimontaine.

Né à Remiremont le 20 ami 1838, Jules Méline fut député des Vosges sous la 3ème République et il a occupé des fonctions ministérielles de la plus haute importance. Il a dirigé le gouvernement français en pleine affaire Dreyfus. Mais la figure de Jules Méline reste surtout associée à celle du grand ministre de l’agriculture qu’il fut au cours de ses trois mandats (1883-1885, 1896-1898, 1915-1916).

C’est le 17 Juillet 1883 qu’il décide d’instituer l’Ordre du Mérite agricole. Il s’agit du plus ancien ordre de mérite républicain. Ce genre de distinction s’est ensuite multiplié sur ce premier modèle. Le « poireau », comme on le surnomme du fait de sa couleur verte, récompense les personnes ayant rendu service à l’agriculture française, par la pratique de l’activité agricole en elle-même ou des industries qui s’y rattachent, par la publication d’ouvrages sur le sujet, par les travaux scientifiques etc.

Jules Méline est l’une des figures politiques ayant le plus marqué la ville. Sa maison natale se trouve rue Charles De Gaulle. Il a vécu et travaillé rue des Prêtres et il est enterré à Remiremont. Son nom a été donné à un ancien collège de garçons ainsi qu’à une place. Ce jeudi matin, une partie de la délégation de l’Ordre a déposé une gerbe de fleurs sur sa stèle.

Stéphanie Ysard , directrice des archives municipales, a pour l’occasion apporté des documents liés à la vie de Jules Méline. « C’est l’occasion de sortir une toute petite partie de notre fabuleux patrimoine ». Des livres écris et dédicacés par le ministre comme « Le retour à la terre » et « Le salut par la terre », programme pour redresser le pays après la première guerre mondiale. Et aussi des ouvrages qui lui ont été dédiés. Les visiteurs ont pu découvrir le bureau de l’illustre romarimontain, conservé à l’Hotel de Ville.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.