Search
lundi 17 juin 2019
  • :
  • :

Vecoux : l’école Montessori ouvre ses portes au public

image_pdfimage_print

P1110629

Après le succès de la première édition, l’Ecole du colibri de Vecoux, qui accueille une dizaine d’enfants, a décidé d’ouvrir une nouvelle fois ses portes aux visiteurs ce samedi après-midi.

L’école est gérée par une association et installée dans un bâtiment de la commune. A l’origine du projet, Emilie Perrin a suivi une scolarité classique à l’école publique. C’est à la naissance de ses enfants qu’elle s’est intéressée à l’enseignement et à l’alternative que constitue la méthode Montessori en la matière. Son cheminement l’amène à la création de l’école de Vecoux.

Maria Montessori (1870-1952), qui donne son nom à la méthode d’enseignement, a travaillé dans une clinique psychiatrique. « Les enfants étaient un peu laissés pour compte dans ces endroits », explique Emilie Perrin. « Maria Montessori a remarqué que les enfants avaient besoin d’être stimulés ». Partant de ce constat, elle va donc créer une pédagogie particulière. En 1907, la première « maison des enfants » est ouverte.

« L’enfant a des capacités et un potentiel extraordinaires »

Cette pédagogie laisse à l’enfant une large autonomie : « L’éducatrice est là pour présenter les activités », précise Emilie Perrin. Evoluant dans différents espaces, et utilisant des objets étudiés pour lui (les mêmes depuis plus d’un siècle), il va progressivement « développer sa volonté, le goût de l’effort, apprendre ». Il n’y a pas d’objectif de performance. « C’est par la répétition que l’enfant va apprendre ».




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.