Search
jeudi 18 juil 2019
  • :
  • :

Un bilan contrasté pour l’association L’ABRI en 2018

image_pdfimage_print

P1170265

Le centre culturel Gilbert Zaug accueillait ce mardi l’assemblée générale de l’association L’ABRI concernant l’exercice 2018. L’occasion de revenir sur les événements marquants de l’année.

« L’ABRI, c’est 42 ans au service des plus démunis, des pauvres, des précaires, des invisibles, des oubliés : peu importe le terme employé au cours de ce long parcours, les mots changent, les problèmes demeurent », explique Roland Didier. Le président de l’association fait le bilan de l’année écoulée : « Ce fut une année contrastée avec de grandes satisfactions et quelques désappointements ».

L’ABRI est devenu la première association non affiliée à Emmaüs à intégrer la coopérative de vente en ligne Label Emmaüs. A partir de février 2018, l’ABRI était opérationnel sur la plate-forme avec deux salariés en insertion. Autre motif de satisfaction, le Communauté de Communes des Hautes-Vosges a attribué à l’ABRI le marché public du ramassage des encombrants sur l’ensemble de son territoire. « C’est une reconnaissance du professionnalisme des salariés en insertion et de leurs encadrant », affirme Roland Didier. Enfin, 4 Lits Halte Soins Santé(LHSS) ont été créés.

Pour ce qui est du désappointement, l’ABRI a dû affronter une baisse du budget de son centre d’hébergement et de réinsertion sociale. « Le financement national des CHRS a été réduit de 2% en contradiction avec les beaux discours pleins de promesses et les coups médiatiques sans lendemain », affirme le président de l’association. « Mais pour l’ABRI, la potion a été plus amère car notre budget CHRS a été réduit de 3,90% localement ». Une action contentieuse à l’encontre de l’Etat à été menée « en raison de l’absence d’équité, de concertation et de réelles justifications ».




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.