Search
mardi 29 sept 2020
  • :
  • :

Canicule : pourquoi ne pas visiter une église ?

image_pdfimage_print

P1180274

C’est l’époque de brumisateurs et des ventilateurs. Avec la météo de ces derniers jours, et ses températures élevées, chacun cherche un peu de fraicheur.  Pourquoi ne pas visiter une église ? Il y a en a une dans pratiquement chaque village. Avant tout lieux de célébration, de recueillement et de prière, elles sont aussi des temples chargés d’Histoire.

C’est notamment le cas de l’église Notre-Dame de Remiremont : « Haut-lieu de l’histoire romarimontaine, l’Église Abbatiale Saint Pierre de Remiremont – édifiée à partir du XIème siècle – est le fruit de la superposition de 2 églises romane et gothique qui font l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis 1983. L’histoire de l’église abbatiale est intimement liée, jusqu’à la Révolution, à celle du Chapitre des Dames Chanoinesses. Cet édifice, construit essentiellement au XIIIème siècle dans sa partie supérieure, présente un contraste entre la sobriété de la nef de style gothique et la richesse du chœur en marbre et en gypserie. L’église souterraine, composée de trois chapelles, date du XIème siècle et présente des peintures murales des XIV° et XV° siècles.

Grâce à d’importants travaux de rénovation de 1988 jusqu’à l’an 2000, l’église est dans un excellent état de conservation extérieur (toitures refaites, façades ravalées…) et intérieur avec des couleurs d’origine et des formes simples et épurées retrouvées. Cette ancienne église du Chapitre des Nobles Dames de Remiremont, devenue église paroissiale à la Révolution Française constitue le centre du quartier canonial composé des maisons des chanoinesses et du palais abbatial qui abrite aujourd’hui la mairie. Sa rénovation a permis de mettre en valeur des fresques murales des XIV° et XV° siècles dans la crypte , ainsi que des clés de voutes originales représentant de magnifiques soleils peints en datés de 1495 dans la partie supérieure.

Des fouilles ont montré l’existence, sous le niveau roman, d’une construction antérieure qui serait la chapelle carolingienne du domaine royal de Louis le Pieux. L’édifice abrite de nombreux éléments notables dont un des trésors de la ville : la « Statue Notre Dame du Trésor » dont l’originalité est liée mélange d’art byzantin et roman. Elle abrite mais également une statue de Saint Nicolas du XV° siècle taillée dans du un calcaire de Meuse, une copie d’un tableau de Vélasquez « le Christ crucifié » ainsi qu’un retable monumentale en marbre noir et calcaire blanc qui abrite les reliques des saints fondateur du Saint-Mont… Construite en grès des Vosges, l’église Saint-Pierre présente une tour sobre avec clocher à bulbe qui lui donne une silhouette caractéristique et le transept Nord abrite un portail de style Renaissance aux décors de qualité.

A noter : L’Office de Tourisme organise des visites guidées tous les mardis matin en juillet et août et toute l’année sur demande pour les groupes préconstitués. Un audioguide est également disponible pour découvrir l’histoire en sol. » (tourisme-remiremont-plombieres.com)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.