Search
vendredi 18 oct 2019
  • :
  • :

Exercice anti-terroriste au coeur de Remiremont étaient sur le terrain la police et la gendarmerie nationales, le samu, les pompiers, le 1er RT

image_pdfimage_print

P1180145

Dans le cadre de la programmation annuelle des exercices de sécurité civile organisée par la préfecture, un exercice « Attentat / Tuerie de masse » a eu lieu ce mercredi à partir de 17h à Remiremont, sur le parking du Centre des Congrès.

Ce type d’exercice inter-services a pour objectif de bâtir une coordination efficace des services de police, gendarmerie, pompiers et militaires. « On tire toujours profit de ce type d’exercice », affirme le préfet Pierre Ory. Il s’agit de tester la capacité de réaction des services et de la chaine de commandement. 120 à 150 effectifs ont été déployés toutes forces confondues (environ 25 gendarmes, 40 policiers, 15 militaires du 1er régiment de tirailleurs, 40 pompiers). Un drone a également été utilisé : « Un outil évidemment précieux ».

Le plan ORSEC (Organisation de la réponse de Sécurité Civile) est conçu pour mobiliser et coordonner, sous l’autorité du préfet, les acteurs de la sécurité civile au delà du niveau de réponse courant. L’activation du plan est proposée par le SDIS ou le SAMU au préfet qui assume dès  lors la direction des opérations de secours et la coordination des services impliqués.

Le scénario de l’exercice était le suivant : lors d’un concert au centre des congrès, 3 individus ouvrent le feu sur la foule des spectateurs. Une patrouille de police secours est sur place, son intervention permet de faire cesser les tirs. Une dizaine de spectateurs est tuée,  une vingtaine de blessés. Dans la riposte, un assaillant est abattu. Les 2 autres se retranchent dans le hall d’entrée du bâtiment.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.