Search
mercredi 23 juin 2021
  • :
  • :

Remiremont : une fresque est en cours de réalisation à la résidence Léon Werth !

image_pdfimage_print

P1150670

Dans le cadre de l’ouverture de l’EHPAD sur l’environnement local et afin de permettre une rencontre et un projet inter-générationels, 20 résidents et 15 jeunes décorent le préau de l’Unité de Vie Protégée.

Les participants réalisent une fresque qui représente un paysage et des animaux vosgiens ! Le nom de l’écrivain romarimontain Léon Werth, qui a donné son nom à la résidence et les initiales de tous les participants seront également inscrits sur le mur. Les jeunes présentent ainsi à leurs ainés la technique de la peinture à la bombe et les résidents en profitent pour se remémorer et leur faire partager les souvenirs de leur vie dans les Vosges. C’est un moyen pour les jeunes adolescents de « s’investir dans la collectivité, participer à un projet » explique Sebastien Perrin, directeur du Centre Social de Remiremont.

Le 4 mars dernier, une première réunion de rencontre s’est tenue avec l’artiste grapheur Benoit Cappeliez et Rachel Gehin, cadre de santé de l’établissement. D’autres réunions ont permis à l’ensemble des acteurs du projet : Margaux Berard, Aurélien Scherrer et Fanny Isselin, initiateurs de l’idée et personnels de la résidence et Sébastien Perrin, directeur du centre social, d’organiser le planning d’environ 6 séances de 2 à 3 heures les mercredis après-midi. La première séance de graffiti s’est déroulée mercredi dernier. Une deuxième a eu lieu cet après-midi, à laquelle le maire Jean Hingray est venu participer.

Les 15 jeunes viennent contribuer à la réalisation de la fresque par petits groupes. « J’explique comment on se sert des bombes, la technique. Une fois qu’ils savent tout, on les équipe, et ils mettent la main à la pâte », explique Benoit Cappeliez « C’est un moment cool, mais il faut rester cadré ». Le grapheur n’en ai pas à sa première séance d’initiation artistique avec des enfants : certains des jeunes participants avaient déjà fait un peu de graffiti avec lui auparavant. Pour faciliter la tache à certains des résidents, un système de pistolet/gâchette fixé à la bombe est proposé.

L’objectif, pour les jeunes participants, c’est aussi de « leur faire découvrir une structure comme la résidence Léon Werth » explique Guillaume Millote, animateur pour le groupe d’adolescent au centre social de Remiremont, réaliser « un travail inter-générationel ». Avec sa collègue Sylviane Mange, il prépare d’autres activités à destination des jeunes dans les semaines à venir : « Plusieurs projets pour valoriser leur travail ». Les mercredis ados, depuis quelques années, ont pour but d’offrir des activités ludiques. Les jeunes qui y prennent part seront présents au vide grenier organisé ce samedi au Rhumont. Ils tiendront un stand de crêpes et un autre de maquillage.

La date du vernissage de la fresque de la résidence Léon Werth est fixée au mercredi 3 juillet à 14h. L’oeuvre apportera de la couleur dans la cour de déambulation de l’unité accueillant des résidents atteints de la maladie d’Alzheimer ou apparentées.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.