Search
mardi 22 sept 2020
  • :
  • :

Ventron : lancement d’une campagne de dons pour l’extension du musée du textile

image_pdfimage_print

Capture d’écran 2019-06-14 à 09.00.02

Depuis 2016, 2500000 € d’investissements structurels, incontournables caractérisent les budgets de la commune de Ventron : améliorations du réseau d’eau, d’assainissement, construction d’une nouvelle station d’épuration, extension du musée du textile.

Cette dernière devenait urgente et incontournable pour répondre aux exigences réglementaires d’accueil des personnes handicapées et préserver le fonctionnement du musée. Pour soulager les finances communales et associer la population à ce projet il a été décidé de lancer un financement participatif sous forme de dons déductibles des impôts pour un montant maximum de 136 000 € avec les moyens de la plateforme Collecticity agréee par l’État.

Le lancement de cette campagne de dons se fera officiellement en présence des personnalités, de la population Véternate invitée le 22 juin à la chapelle de Travexin – Cornimont.

Présentation

Ventron, avec ses 850 habitants, une altitude qui varie de 600 à 1206 mères, son classement station tourisme, s’a rme, avec son musée et sa station de ski familiale, comme un atout du tourisme du massif vosgien.

Le Musée : Témoin du passé industriel vosgien – ancienne usine créée en1850, en activité jusque 1950, puis achetée et rénovée par la commune en 1987, le bâtiment est exploité en tant que musée depuis 1992 par une association qui couvre, aujourd’hui, deux générations de bénévoles, association dont Catherine Comoli est aujourd’hui la présidente.

Outre faire voyager le visiteur dans le passé historique du textile vosgien, notamment par les animations gestes d’autrefois, l’association a su lui donner une touche de modernité au travers d’activités diverses : soirées conteurs, expositions variées au 3ième étage, création d’ateliers de tissage pour les familles et les enfants des écoles dans lesquelles il lui arrive de s’externaliser.

Objectifs :

Dès son ouverture au public, une première étude avait mis en évidence la nécessité de la création d’un bâtiment annexe afin d’améliorer l’accueil et augmenter la fréquentation.

Cependant, au fil des années, de nouveaux besoins – impérieux – apparaissent :

1 – la mise aux normes d’accessibilité, notamment en ce qui concerne l’aménagement de toilettes et la création d’un salon permettant une visite vidéo aux personnes à mobilité réduite. Le présent projet a franchit de la construction d’un ascenseur.

2 – le rapatriement de « l’ourdissoir », machine indispensable à la présentation complète du cycle de la filature, entreposée actuellement dans un bâtiment privé d’une commune éloignée.

3 – le stockage de différents produits nécessaires au fonctionnement du musée.

4 – l’optimisation du flux des visiteurs en leur proposant un lieu couvert et chau é, de convivialité et d’échanges.

Le projet

Parmi trois projets d’architecte, c’est l’esquisse du cabinet Nicolas Kuehn de Golbey qui a été retenue :

Cette annexe, adossée au parking est semi enterrée pour préserver et ne pas dénaturer l’aspect du bâtiment historique. Reliée à ce bâtiment par un patio couvert, elle a été choisie pour l’originalité de sa conception en forme de navette de tissage. Elle comprend une aire accueil / boutique de 49 m2, une salle de projection pour 18 personnes, 22 m2, une salle ourdissoir : 77 m2, les vestiaires du personnel : 5 m2, le bloc sanitaire PMR : 5 m2. Les travaux ont débuté en avril 2019. Le bâtiment sera ouvert au public dans le courant du 4ème trimestre.

Le financement : il est assuré par des subventions et un apport communal :

DETR (dotation d’état) 160 147 €
Du Conseil Régional  20 000€
Du Conseil Départemental  83 016 €
Leader / FSIL 30 000€ (très probable) Apport communal : 136 836,59 €

Collecticity : est la plateforme de financement dédiée aux collectivités territoriales (communes, communautés de communes, etc.). Elle leur permet de lever des fonds sous forme de prêts ou de dons auprès des citoyens pour des projets publics sous le contrôle de l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution ( ACPR Adossée à la Banque de France, l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution est en charge de l’agrément et de la surveillance des établissements bancaires, d’assurance et de leurs intermédiaires ).

Tous les renseignements sur : www.collecticity.fr

Réduction fiscale : Après une étude de la Direction Générale des Finances Publiques sur le fonctionnement financier, le projet a reçu un avis favorable aux réductions fiscales.
Tout donateur pourra bénéficier d’une dé fiscalisation, de 66 % pour les particuliers et 60 % pour les entreprises et sociétés, sur la foi du reçu fiscal qui sera délivré : pour un don de 1 000 € le bénéfice est une réduction – 660 € pour particulier / 600 € pour entreprise – de l’impôt sur le revenu.

Le lancement de cette campagne de dons se fera officiellement en présence des personnalités le 22 juin à la chapelle de Travexin – Cornimont – à 18 heures 30. Avec ou sans don, cette opération de communication a pour objectifs de réunir la population autour de son musée et de parler de lui.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.