Search
mardi 22 sept 2020
  • :
  • :

Vosges : sapeurs-pompiers & ONF s’unissent pour lutter contre le scolyte

image_pdfimage_print

65113849_2506427662743475_4517234413368508416_o

Le massif forestier du département connaît actuellement une dégénérescence de certaines espèces de résineux (épicéas) consécutive à une prolifération d’un parasite : le scolyte.

Cette situation entraîne le dessèchement des arbres attaqués par l’insecte et expose certains secteurs à un réel risque de feux de forêts. Afin de gérer ce nouveau risque émergent, un partenariat a été conclu entre l’Office national des forêts et les sapeurs-pompiers des Vosges.

Dans ce cadre, un exercice de mise en œuvre d’un groupe d’intervention feux de forêts a été réalisé mardi 25 juin afin que les techniciens de l’Office National des Forêt appréhendent au mieux les moyens d’interventions en milieux forestiers et ses contraintes de mises en œuvre.

 




10 réactions sur “Vosges : sapeurs-pompiers & ONF s’unissent pour lutter contre le scolyte

  1. constat

    Tout ceci après 150 ans d’idiotie humaine. Bon courage à vous. ONF, Pompiers et tous ceux qui se sentent concernés, je vous apporte mon soutien morale. Bien cordialement.

    répondre
  2. Ced

    Bonjour, on s’étonne aujourd’hui des dégâts du scolyte!!! Qd nos forêts seront nettoyées cela évitera déjà bien des problèmes, qd on voit le nombre d’épicéas morts également par la sécheresse l’année dernière, le scolyte va continuer à bien se proliferer, si aucune action n’est faite, j’imagine même l’état des forêts vosgiennes dans 5-10 ou 20 ans, une catastrophe prévue au nom du profit, pas de nettoyage après les coupes, pas d’entretien, vu que ça ne rapporte rien, on fait rien!!

    répondre
  3. Criton Philippe

    épicéas plantation à outrance car ils poussent plus vite que les autres. La faune et la flore paye un lourd tribut, cause appât du gain au mépris de l’écologie. A quand les insecticides pour faire un dessert ?

    répondre
  4. ah!

    C’est le résultat de 40 ans environ de l’ indifférence de l’ ONF et surtout de leur incompétence sur ce sujet. On ne peut être dans les bureaux et sur le terrain.

    répondre
  5. lepetitmanu

    effectivement c’est une partie du problème.. une autre partie est que les nouvelles générations qui héritent des terrains ou forêts ne sont pas du tout comme nos anciens ! ils ne savent pas faire du bois, il ne savent pas gérer leurs patrimoines .. et puis ils s’en foutent bien… donc les forêts privées ne sont plus entretenues :(

    répondre
    1. Ced

      Effectivement, mais des solutions pourraient être mise en place, nettoyage par société de bûcheronnage et la facture au proprio. Ou alors mettre un délai et une fois ce délai depasse, amende. C’est p-e fort mais qd les forêts seront foutues,ils sera trop tard. Et déjà aujourd’hui ça craint.

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.