Search
jeudi 22 août 2019
  • :
  • :

Hervé Morin à Remiremont pour un débat sur l’avenir de la ruralité

image_pdfimage_print

IMG_1871

Ce mardi soir à l’Hotel de Ville, Jean Hingray, maire de Remiremont et président du Club démocratique des Vosges a reçu Hervé Morin, président de Régions de France et de la Région Normandie pour un débat sur le thème « Ruralités : territoires de croissance ! »

Des élus de nombreuses communes vosgiennes sont venus participer à cet échange : La Vôge-les-Bains, Epinal, Eloyes, Dommartin etc. Michel Fournier (maire de Les Voivres et président de l’Association des Maires Ruraux des Vosges) et Dominique Peduzzi (maire de Fresse-sur-Moselle et président de l’Association des Maires des Vosges) ont également pris la parole devant une salle comble. 

Hervé Morin a développé une vision girondine de l’organisation du pays, insistant sur l’importance des libertés locales : faire confiance aux territoires, respecter le droit de décider et d’expérimenter. Le cas de l’hôpital et de la maternité de Remiremont a été évoqué. L’élu normand apporte son soutien à la préservation de ces services, qu’il invite à défendre, quitte à prendre « les piques et les fourches ». La déconnexion des administrations parisiennes était au cœur des discussions.

Photos Adeline Stoltz

 




4 réactions sur “Hervé Morin à Remiremont pour un débat sur l’avenir de la ruralité

  1. JMV

    Le pipo c’est bien mais les actes c’est beaucoup mieux
    Un peu ras le bol que l’essentiel des investissements partent en priorité dans les centres urbains.
    infrastructures de transports.
    Administrations.
    Universités.
    Hôpitaux.
    …..

    Mr Morin fait partie de cette clique qui prône tout et fait son contraire.
    Un peu comme Macron qui nous dit la larme à l’œil que la planète prend feu, et qui s’apprête dans le même temps à signer un traité de libre échange avec le mercosur..

    répondre
  2. ha ce monde rural on s'affole

    bla bla bla bla bla on a trop tardé et on pleure mais parmi ces gens qui écoutent Morin certains devraient repenser à tous ces gens venus les voir pour les soutenir mais restés sans réponse .

    répondre
  3. Jonathan Mangel

    Déjà en 2017, à l’invitation de Jean HINGRAY, Jean LASALLE, trublion en campagne, était venu soutenir la maternité et le Ch Remiremont : chez lui, fermeture de la maternité d’Oloron–Ste Marie. Beau Résultat ! Aujourd’hui Hervé MORIN, Révolutionnaire de l’extrême Centre, parle de défendre « avec des piques et des fourches » les services publics, en particulier s’agissant de la maternité et du Ch de Remiremont : chez lui également, fermeture de la maternité de Bernay et transformation du centre hospitalier de Vire en hôpital de proximité spécialisé en gériatrie. Chapeau bas !!! Avec des conseilleurs pareils, on est sauvé !!!!! Heureusement qu’ils ne sont pas en charge de ces dossiers chez nous !!!!

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.