Search
lundi 28 sept 2020
  • :
  • :

Le Rotary Club rend hommage à Philippe Bragard "un homme de passions"

image_pdfimage_print

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

L’hommage du Rotary à Philippe BRAGARD, un homme de passions :

C’est avec beaucoup de peine que les Rotariens ont appris le départ de Philippe BRAGARD qui avait présidé le club de Gérardmer en 2004-2005. Après avoir dirigé l’imprimerie Girompaire à Cornimont il a 23879_smallrejoint ses frères avec lesquels il a œuvré pour développer l’entreprise familiale de vêtements professionnels, portant très haut la renommée de l’excellence et du savoir-faire vosgiens ;

Au-delà de ses qualités entrepreneuriales, Philippe BRAGARD était un homme de passions; Passion pour sa ville, Saulxures sur Moselotte, dont il fut l’adjoint pendant 14 ans, œuvrant avec énergie et détermination au développement de celle-ci avec, notamment, la réalisation du plan d’eau de la Moselotte;

Passion également pour le sport qui a été la grande affaire de sa vie; En 1971 il a créé le Club Olympique de la Haute Moselotte qu’il présidait depuis lors, et qui compte aujourd’hui plus de 300 licenciés; Sous son impulsion le club est devenu une pépinière de champions, notamment grâce à l’école d’athlétisme développée en son sein et dans laquelle, en permanence, une centaine de benjamins et de poussins sont formés au goût de l’effort et du dépassement de soi dans la pure tradition des valeurs du sport. On ne compte plus les manifestions sportives auxquelles le COHM est associé, non plus que les records et trophées qu’il a glanés;

Son expertise dans le domaine sportif a conduit Philippe BRAGARD à prendre des responsabilités au sein du Comite des Vosges d’Athlétisme auquel il apporta ses avis éclairés. Philippe BRAGARD était aussi un homme de cœur;

Il avait créé au sein de son club une section handisport afin de promouvoir le sport pour tous; Son action en faveur du sport vosgien lui a valu, à plusieurs reprises, l’hommage des Rotariens lors de
leur Soirée des Talents . Homme de culture également, Philippe BRAGARD était passionné par l’histoire et la préservation du patrimoine local et racheta le haut-fer du Rut de Bamont avant de le transformer en musée du bois ;

Naturellement, on ne peut pas parler de Philippe sans mentionner son épouse Sylvaine qui a partagé ses passions et qui a été aussi l’âme du CHOM où elle s’est beaucoup investie aux côtés de Philippe;

Les Rotariens partagent sa peine et celle de ses proches et lui transmettent l’assurance de leur indéfectible amitié.

Pour le Rotary club de Gérardmer, André Jacquelin




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.