Search
dimanche 22 sept 2019
  • :
  • :

Les remerciements de Souleymane Nikiema , directeur d’école Burkinabé L'école Pass'Yam près de Ouagadougou avait reçu du mobilier en provenance d'Eloyes en 2017

image_pdfimage_print

Initié en 2015 par Julien Fury, alors adjoint à la mairie, le projet d’envoi de mobilier vers l’école Pass Yam au Burkina Faso avait mobilisé de nombreuses personnes, employés municipaux et membres de l’association Oxygène. Alors que la nouvelle école d’Eloyes voyait le jour, l’ancien mobilier allait connaitre une deuxième vie et prendre la mer pour rejoindre le Burkina Faso l’été 2017.

En voyage en France pour six semaines, Souleymane Nikiema, directeur de cette école fréquentée par 736 élèves, dont 120 en maternelle et 616 en primaire, en a profité pour visiter les différentes associations qui lui apportent leur aide et venir remercier la commune d’Eloyes pour sa générosité.

Les bureaux, tables, chaises, armoires et tableaux profitent maintenant aux élèves de cette école privée burkinabé et de ses neuf salles de classe et vont servir encore de nombreuses années. Créée dans le but de permettre aux enfants de familles défavorisées d’accéder à l’éducation, cette école a aujourd’hui 10 ans et grâce au système de parrainages, a permis à de nombreux enfants (250 en primaire et 60 en maternelle) de suivre une scolarité et d’accéder au certificat d’études,qui, s’il n’existe plus en France, est toujours un passage obligatoire pour accéder aux études secondaires au Burkina Faso.

Le directeur de l’école a présenté la 18ème lettre de nouvelles rédigée par l’école spécialement réalisée pour le dixième anniversaire de Pass Yam et qui fait état des excellents résultats de ses élèves.

Julien Fury, qui réside aujourd’hui dans le sud de la France, ne pouvait être présent mais a adressé une lettre lue par Marie-France Gaspard, dans laquelle il évoque ce projet comme étant « l’un des plus beaux de toute sa vie ».

A.S

 

 

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.