Search
samedi 19 oct 2019
  • :
  • :

La Bresse : des éleveurs allument un feu contre la prédation des loups

image_pdfimage_print

0

Ce vendredi soir, comme depuis deux ans, à l’appel de nombreux organismes européens, des feux ont été allumés à travers le continent pour afficher le désarroi des éleveurs subissant la prédation des loups et l’inquiétude de ceux qui sont susceptibles de l’être.

C’était le cas notamment à La Bresse, sur le site du relais de télévision de Moyémont, à l’appel de la FDSEA 88, où un feu de solidarité a été allumé en début de soirée. « L’été est de nouveau meurtrir et plonge éleveurs et bergers dans la détresse la plus totale. Le mal être est palpable chez les éleveurs, resultat d’une pression de prédation insupportable et de l’abscence de vraies réponses de la part des Pouvoirs publics. Cette situation était prévisible mais l’Etat n’a pas voulu entendre nos revendications. De ce fait la prédation par les loupes sur les troupeaux remet aujourd’hui en cause les équilibres construits entre l’homme, la nature et l’élevage ».

 




8 réactions sur “La Bresse : des éleveurs allument un feu contre la prédation des loups

  1. guignol

    formidable on nous oblige a rouler 10 km/h moins vite pour cause de pollution mais on tolere des manifestation debile avec des feu donc pollution pour faire fuire le loup qui peu etre n’est pas present chercher l’erreur enfin on a des politiciens qui reflechisse et qui laisse faire

    répondre
    1. chouki

      Mais ce ne sont pas des énergies fossiles mais renouvelables qui brûlent, donc conformes au diktat des illuminés citadins ou leurs affidés locaux plus prompts à culpabiliser les petits qui font des efforts que les grands qui s’en foutent (j’ai manqué d’écrire « qui les payent »… pour les subventions).

      répondre
      1. Keep quiet

        Totafé.

        Commençons entre autre, par interdire les jets privés, les grands yachts, et divisons par deux la vitesse des portes containers et bateaux de croisière.

        Courage et soutien à ces éleveurs

        répondre
  2. keep quiet

    Restons calme et buvons frais.
    Ne crions pas haro sur le baudet pour une action tres anodine et extrêmement minime.
    Dans ce cas arrêtons la tradition des innombrables feux de St jean et interdisons aussi les millions de barbecues organisés tous les ans en France.

    répondre
  3. PierreL

    Arrêtons de jouer les guignols. Les éleveurs ont parfaitement le droit d’exprimer leur colère contre les prédations des loups.
    Tout ça pour contenter des écolos-bobos qui vivent en ville, loin, très loin des soucis des éleveurs sur le terrain !

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.