Search
jeudi 1 oct 2020
  • :
  • :

Cornimont : la fanfare Nouba du 1er RT d’Epinal au collège Hubert Curien

image_pdfimage_print

69858439_10218032866306780_2979876493540196352_o

Ce matin, au lycée Hubert Curien de Cornimont, s’ouvrait le projet « Chemins de mémoire et de citoyenneté » avec les classes de 3è et différentes associations patriotiques, en présence du 1er RT d’Epinal, en vue de la préparation du 75è anniversaire de la libération.

Les « Chemins de mémoire et de citoyenneté » proposent aux élèves de 3ème du collège Hubert Curien de Cornimont de suivre un parcours pédagogique à la découverte de l’histoire de la Libération de la vallée de la Moselotte, des Vosges et de la France.  Conçu comme un voyage dans le temps et dans la vallée, le projet alterne : approche théorique par un travail de groupe et des recherches personnelles encadrés par deux professeurs du collège Hubert Curien, approche pratique par des rencontres et des visites à la découverte des évènements, des lieux de Mémoire nationaux et locaux, et des personnages, célèbres ou plus anonymes, qui ont été au cœur de l’histoire locale et nationale de la Libération et approche culturelle à travers la découverte de la musique dans la guerre, dont la musique militaire, et par l’apprentissage de chants patriotiques qui sera proposé aux élèves.

Le premier objectif consiste à stimuler l’esprit citoyen des collégiens, éveiller leur sens du devoir de mémoire, perpétuer le culte de ceux qui sont morts pour la France et encourager les jeunes à l’engagement citoyen. Le deuxième objectif consiste pour les élèves volontaires à réaliser une exposition présentant les grandes figures nationales et locales de la résistance, le déroulement de la libération de la vallée de la Moselotte et les lieux de mémoire nationaux et locaux visités.

Le troisième objectif consiste à constituer une chorale (répertoire chants patriotique) qui se produira lors des cérémonies du 8 mai. Le projet « Chemins de mémoire et de citoyenneté » présentera sa candidature aux prix suivants : prix national de la mémoire et du civisme décerné par la Fondation National André Maginot, prix de l’Education citoyenne, décerné par l’Association nationale des membres de l’Ordre national du Mérite, trophée Civisme et Défense décerné par le CIADAN.

Ce projet est copiloté par la mairie de Cornimont et par le collège Hubert Curien. Il a été labélisé « 75e anniversaire de la Libération » par décision du Préfet des Vosges. Il a reçu le soutien de la Fédération Nationale André Maginot, de la section des Vosges de l’Union Nationale des Combattants, de la section des Vosges de l’UNADIF-FNDIR, Union Nationale des Associations de déportés, internés et familles de disparus et de Fédération nationale des déportés et internés de la résistance, de la section des Vosges de l’Association Nationale des Membres de l’Ordre National du Mérite. Il a suscité l’intérêt de la section des Vosges de la Société des Membres de la Légion d’Honneur. De nombreux intervenants sont attendus : sur le temps scolaire avec les professeurs partenaires sont Mme Neveu, Mme Thiebaut (histoire géographie), Mme Cauvin (musique et chant choral).

Hors du temps scolaire, l’équipe projet de la municipalité (avec Martine Gehin et Annette Marchal) participera. Des partenaires bénévoles sont attendus : le capitaine M. Boulbes, officier tradition et historien de l’histoire des tirailleurs, M. Letang, vétéran de la Libération en particulier des combats du Hauts du Faing, M. Méline, membre de l’association des déportés et internés des Vosges, et petit fils de résistants (Grand-Père fusillé par les nazis pour faits de résistance en octobre 1943 et Grand-Mère responsable d’un réseau de résistance dans les vallées Moselle – Moselotte), Messieurs Michel Lemaire et Jacques Mougin, délégué du Souvenir Français, canton de La Bresse, au titre de leur connaissance historique des combats de la Piquante Pierre, et enfin Mme Bourbouze, responsable de l’animation à la résidence le Couarôge.

Photos de Claude Noel




Une réaction sur “Cornimont : la fanfare Nouba du 1er RT d’Epinal au collège Hubert Curien

  1. Tonton Reporter

    Mais que voila une manifestation sympathique qui espérons, permettra de nommer une nouvelle rue du non de ces valeureux combattants, dont certains ne refont surface que lors des commémorations… et comme l’à suggérée dernièrement le chef de l’état.. affaire à suivre…

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.