Search
jeudi 5 août 2021
  • :
  • :

Hôpital de Remiremont : l’Ademat et Inter-Urgences appellent au rassemblement

image_pdfimage_print

P1170454-1024x768

Déclaration commune collectif inter-urgences de Remiremont/ADEMAT –H

Le JEUDI 26 SEPTEMBRE à 14 h

LE COLLECTIF INTER URGENCES DE REMIREMONT, organise un rassemblement des personnels
hospitaliers avec des ustensiles pour faire du bruit devant l’hôpital pour obtenir :
-Plus de considération pour les des usagers et « zéro hospitalisation brancard »
– Plus de lits d’aval, plus de personnels para médicaux
-Plus de considération et de reconnaissance avec une revalorisation salariale significative
-Plus d’humanité en disposant de lits sans devoir passer une nuit sur un brancard aux urgences
pendant parfois plus de 24h
A Remiremont, la direction vient de fermer au 1er septembre, 20 lits au 5eme étage en service
diabétologie.
La création d’un service de diabétologie sur Epinal ne compensera en aucune mesure cette fermeture
puisque le service spinalien n’est que de 6 lits, soit un différentiel de 14 lits d’hospitalisation en moins
pour le territoire vosgien.
Pour l’ADEMAT, Le directeur de l’ARS tente d’endormir la population et les élus en écrivant que
Remiremont sera « hôpital spécialisé loi ma santé 2022 » et en déclarant que 80/90% des problèmes
sont réglés à la suite de la mission de médiation du Président du conseil départemental.
Dans les faits, chacun voit bien que ni le contrat de performance (moins 25 millions d’économie moins
250 emplois), ni la feuille de route du directeur pour mettre en œuvre ce contrat n’ont changé d’un
iota.
Aussi, ADEMAT-H appelle ses adhérents disponibles et la population à apporter son soutien aux
personnels hospitaliers en participant à ce rassemblement.

Remiremont le 20 sept. 2019

Capture d’écran 2019-09-25 à 09.31.24

Capture d’écran 2019-09-25 à 09.31.33




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.