Search
samedi 26 sept 2020
  • :
  • :

Saint-Nabord : « Nous voulons des coquelicots » lance une alerte concernant les SDHI

image_pdfimage_print

P1420347

Des membres de l’association « Nous voulons des coquelicots » se sont rassemblés ce vendredi en fin d’après-midi à Saint-Nabord sur la place de la gare pour protester contre les « SDHI ».

« Ils sont épandus sur la presque totalité de la surface agricole. Le blé, l’orge, les tomates, les pommes de terre, les arbres fruitiers, les semences, les stades de foot, les terrains de sports sur lesquels s’égayent nos enfants. Les SDHI sont des fongicides dont presque personne ne connaît l’existence, mais qu’on retrouve dans les urines des deux tiers des femmes enceintes testées. Or des scientifiques de réputation mondiale affirment que les SDHI sont une menace pour la santé de tous les êtres vivants. Celle des champignons, celle des vers de terre, celle des baleines, celle des abeilles. Et celle des hommes. Car ils s’attaquent à la fonction respiratoire des cellules, la SDH. Chez les humains, les atteintes à la SDH conduisent à des maladies neurologiques graves et au cancer. Et personne ne nous protège. Car dûment prévenue, l’agence chargée de notre protection, l’Anses, a fait la morte, avant d’innocenter les SDHI par des manœuvres scandaleuses ».

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.