Search
mercredi 30 sept 2020
  • :
  • :

Le « Collet » a 50 ans Les Lapôtre étaient en scène

image_pdfimage_print

olcol10

Il est des événements, des histoires que seul le fil de la vie construit chaque jour un peu plus. Et si le Chalet Hôtel Table de Montagne Le Collet est  devenu un des fleurons du tourisme d’hébergement vosgien et de la gastronomie, c’est parce que depuis des décennies on retrouve des hommes et des femmes œuvrant avec pour volonté le don de soi. Le collet, appelé communément ainsi, a en effet 50 ans et le demi siècle d’existence a largement été fêté vendredi soir en présence d’amis, de proches et de professionnels de industrie hôtelière…mais aussi de clients habitués du lieu de séjour depuis 40 ans comme la famille Pouchkine descendant du célèbre poète russe ou encore de Colette et Henri Carlier addictes à l’établissement ou peut-être tout simplement à l’accueil offert par « les » Lapôtre. Car si Olivier a repris seul depuis de longues années la destinée de l’hôtel, l’histoire du Collet commence en 1969 sous l’impulsion de Gaëtan décédé dans les années 80 et de Maie, les parents. Le panégyrique de cette véritable saga familiale a été rappelé dans les différents  discours distillés par le  fiston Olivier, sa maman et Véronique Duvoid, ancienne présidente du groupement des hôteliers de Gérardmer et surtout amie proche de la fratrie.

Et s’il est une constante de la famille Lapôtre c’est incontestablement la gentillesse sur fond de partage. Des valeurs qui semblent aujourd’hui surannées dans une société individualiste, égocentrique où il est parfois difficile de trouver une place, où l’idée de la solidarité ne cesse de perdre de l’importance. Ce n’est pas le cas au Collet, ce n’est pas le cas non plus pour les parents et les enfants Lapôtre à l’instar de toutes les personnes qui ont mis la main à l’édifice pour construire ce véritable monument fait de pierre et de bois accroché au flanc de la crête vosgienne.  Oui, l’histoire de la table de montagne commence ainsi, le temps des copains, le temps d’une idée un peu folle de construire un hôtel quelque part entre le col de la Schucht, la Bresse et Gérardmer sur les hauteurs de Xonrupt, autrement dire nulle part à l’époque. Depuis, le Collet cristallise toutes les attentions et toutes les intentions. A commencer par celle de Maie qui a peut-être tout simplement retracé en une phrase 50 ans de vie « le Collet, c’est vous« .

Les Lapôtre étaient en scène !

Note : l’histoire d’amour, c’en est une, continue pour toute l’équipe de l’établissement qu’ Olivier Lapôtre a naturellement remercié. Ce dernier a profité de l’occasion pour annoncer officiellement le premier coup de pioche en novembre prochain d’une extension de l’hôtel qui sera doté en 2021 de 11 nouvelles chambres, 2 salles de séminaires et d’un SPA avec piscine.

Rendez-vous est pris en 2069.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.