Search
samedi 24 oct 2020
  • :
  • :

Remiremont : c’est l’heure de la dictée !

image_pdfimage_print

IMG_1944

Après les enfants ce matin, c’est au tour des adultes cet après-midi de s’essayer à la dictée. Ils sont une vingtaine à la médiathèque, pour participer à cette animation proposée par L’Encrier au champ à l’occasion du 120ème anniversaire de l’école de Maxonrupt.

Au programme, un extrait du Livre de mon ami, d’Anatole France  :  » C’était un jour de pluie. J’avais reçu en cadeau tout un attirail de postillon, casquette, fouet, guides et grelots. Il y avait beaucoup de grelots. J’attelai ; c’est moi que j’attelai à moi-même, car j’étais tout ensemble le postillon, les chevaux et la voiture. Mon parcours s’étendait de la cuisine à la salle à manger par un couloir. Cette salle à manger me représentait très bien une place de village. Le buffet d’acajou où je relayais me semblait sans difficulté l’auberge du Cheval-Blanc. Le couloir m’était une grande route avec ses perspectives changeantes et ses rencontres imprévues… » Le Livre de mon ami est un livre de souvenirs d’Anatole France paru en 1885. Il est divisé en plusieurs parties. La première conte plusieurs souvenirs d’enfance d’un double littéraire d’Anatole France appelé Pierre Nozière. La seconde raconte des souvenirs d’un père sur l’enfance de sa fille Suzanne. Dans une dernière partie, France fait dialoguer trois personnages sur l’origine et le sens des contes de fées.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.