Search
mardi 12 nov 2019
  • :
  • :

Remiremont : découvrez l’art du Kokedama au Salon de l’Habitat

image_pdfimage_print

IMG_5094 2

Jusqu’à lundi, Remiremont accueille la 6ème édition du Salon de l’Habitat organisée par Vosges Event. 40 exposants sont présents au centre des congrès pour présenter leur savoir-faire. Une série d’activités liées à la protection de la biodiversité et à l’entretien du jardin est proposée.Venez découvrir un arrangement végétal d’intérieur selon la méthode japonaise du Kokedama, avec le designer végétal Gérard Perier.

En vous promenant dans les allées du Salon, vous découvrirez ces « boules de mousses », installées sur une table où suspendues. Gérard Perier, infirmier de formation, aime le jardinage et en particulier l’art végétal japonais. Il s’est intéressé à cette nouvelle technique. « Les japonais, qui sont férus des arts végétaux, se sont éloignés de l’art du bonsaï, très chronophage », explique t’il. En plus de son utilité esthétique, le Kokedama a « un coté art-thérapie ». Sa confection est une activité bénéfique et relaxante. « Un art qui, a mon avis, est amené à se développer de plus en plus »

Le Kokedama est aujourd’hui très pratiquer à Paris. Les amateurs de cet art importent les matériaux du Japon vers la capitale. Les prix peuvent donc être très élevés. « Mon but c’était de le développer ici dans les Vosges ». En effet, il y a sur le territoire tout le nécessaire pour la confection de kokedamas : terre argileuse, tourbière, terreau, et près de 300 variétés de mousse ! Un environnement idéal. Après avoir bien préparé la boule de terre, on y ajoute la mousse, deuxième élément indispensable, qui retient l’eau : « La mousse se colle naturellement à la terre ».

Il s’agit d’une plante qui a une bonne durée de vie quand on sait en prendre soin comme il convient : « Il suffit simplement d’immerger la boule une fois par semaine dans un saladier d’eau ». Et c’est repart pour une semaine ! De nombreux types de plantes peuvent être utilisés pour faire un Kokedama. On peut varier les créations selon les saisons, selon les préférences. Et pourquoi ne pas en fabriquer un spécialement pour l’hiver et les fêtes de Noël ? Pour plus d’informations, et pour assister à une démonstration, rendez-vous jusqu’à lundi au centre des congrès de Remiremont.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.