Search
jeudi 29 juil 2021
  • :
  • :

Comment les stations vosgiennes se préparent pour la saison d’hiver ?

image_pdfimage_print

9F9D90D9-16C1-44B9-8505-10D44C6038A7

Rencontre avec Thibaut Leduc, Directeur de la Station-Hôtel de l’Ermitage Resort à Ventron, et deux techniciens permanents, Julien Grava et Rémi Canal, qui expliquent comment la station se prépare pour accueillir la clientèle hivernale.

On n’y pense pas toujours mais avant de pouvoir s’élancer sur les pistes et goûter l’ivresse des premières neiges, c’est toute une organisation qu’il faut mettre en place. La liste des « choses à faire » est longue et nombreuses sont les petites mains qui s’activent en coulisses. Alors quelles étapes sont incontournables pour ouvrir une station dans les meilleures conditions ?

Etape 1 : Bien entretenir le matériel tout au long de l’année et relancer les clients dès l’été

A la station de l’Ermitage Resort à Ventron, les préparatifs commencent dès la fin du mois d’août. Julien Grava, Chef d’exploitation et Rémi Canal, Technicien, s’activent au fauchage des pistes et à l’entretien des infrastructures du domaine. « Même en été, on s’occupe des installations d’hiver. Ils nous arrivent de faire fonctionner le télésiège par exemple et il y a toujours de quoi faire ! » nous explique Julien. Du côté commercialisation, on peaufine l’offre de séjours et on recontacte les clients en faisant du mailing. Là aussi, le travail ne manque pas : « En pleine saison d’hiver, on accueille 2000 personnes par jour. Sur une saison normale on vend entre 50 000 et 60 000 journées skieurs. Ce chiffre est à relativiser, car une demi-journée de ski est comptabilisée comme « journée skieur », mais il n’en demeure pas moins que tout doit être à 100% opérationnel. » explique Thibaut Leduc.

Etape 2 : Recruter du personnel compétent, motivé et polyvalent !

Pour accueillir du monde, il faut du monde ! Les employés des stations sont la clé pour que la saison d’hiver se passe bien. A Ventron, ils sont 45 salariés permanents (Hôtel-Restaurant compris) et jusqu’à 90 personnes en hiver. Les métiers représentés sont variés : pisteur-secouriste, serveur, commis de cuisine, agent d’accueil, conducteur de télésiège, technicien… « Il y a des métiers spécifiques où il faut des diplômes, comme par exemple pisteur ou encore conducteur de télésiège. En général, les saisonniers sont aussi agriculteurs, bûcherons ou travaillent dans les travaux publics. Ce sont souvent des gens qui savent un peu tout faire. ». Tout un monde qu’il faut gérer et surtout loger : « Le plus compliqué, c’est de loger du personnel saisonnier. » nous confie Thibaut Leduc, « C’est difficile de trouver des logements pour le personnel dans la vallée. Cette semaine, c’est ce qui va me prendre le plus de temps je crois. »

Lire la suite ici : https://saintdieinfo.fr/2019/11/stations-vosgiennes-se-preparent-saison-dhiver/




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.