Search
jeudi 5 août 2021
  • :
  • :

EHPAD de La Bresse : « les personnels sont à bout » Les familles écrivent au directeur de l'ARS

image_pdfimage_print
Photo d'illustration

Photo d’illustration

Lettre ouverte à M. Le Directeur de L’Agence Régionale de Santé

L’EHPAD de la Bresse, comme beaucoup d’autres, ne sera bientôt plus en mesure de fonctionner : personnels en sous-effectif chronique, au bout du rouleau et des familles en colère !

Nous familles de résidents, constatons chaque jour la baisse du niveau et de la qualité des soins dispensés à nos proches, en dépit de la conscience professionnelle de l’ensemble des personnels en poste. Il manque constamment des effectifs soignants, une situation qui perdure et va en empirant, alors même que le signal d’alarme est tiré par la direction de l’établissement auprès de vos services en octobre dernier. Force est de constater que malgré des recherches et des incitations financières, la direction ne parvient pas à recruter des personnels infirmiers. Ce service est réduit aujourd’hui à 2.5 ETP pour assurer la continuité des soins de 91 résidents, dont 24 en UVP, 7/7 jours sur une amplitude de 7h à 20h30 !

Les EHPAD sont au bord de l’explosion, nul n’en fait plus mystère. Aujourd’hui l’établissement auquel nous avons confié nos parents ne sera bientôt plus en état de les accueillir ni de les prendre en charge, en raison de ce manque d’effectifs crucial et de la difficulté à recruter des professionnels paramédicaux, d’autant que la Bresse située en fond de vallée ne présente pas la meilleure attractivité.

Vous n’êtes pas sans savoir que les conditions actuelles de travail dans les EHPAD, n’incitent pas à exercer ces professions ! A La Bresse, comme dans beaucoup d’autres établissements, les personnels sont à bout et bien que dévoués, ne peuvent aller au-delà de leurs forces. Des situations d’extrême détresse sont relevées, tant chez les résidents que chez les soignants.

Nous n’acceptons plus une situation qui n’offre plus à nos aînés une fin de vie digne et ne permet plus aux
personnels d’avoir les moyens d’exercer correctement et humainement leur métier. Rappelons que les résidents paient et souvent le prix fort, ils sont donc en droit de recevoir en contrepartie des soins et des
services de qualité. L’article L311-3 du Code de l’Action Sociale et des Familles stipule que sont assurés à
toute personne prise en charge par des établissements et services sociaux et médico-sociaux, « le respect de sa dignité, de son intégrité, de sa vie privée, de son intimité et de sa sécurité ». Ces garanties ne sont plus, en l’état, maintenues.

Le fonctionnement de l’EHPAD de La Bresse risque de se dégrader et en votre qualité d’autorité de tutelle votre responsabilité est clairement engagée : le temps n’est plus aux réponses évasives, nous exigeons une réponse adaptée avec effets immédiats sur le terrain. Les tergiversations ne sont plus de mise, nous refusons pour notre EHPAD que des décisions prises arbitrairement en haut lieu y engendrent de la maltraitance institutionnelle.

Aussi, nous vous convions à venir nous rencontrer à l’EHPAD de La Bresse, lors d’une table ronde, afin d’évaluer l’urgence et d’apporter des réponses concrètes qu’il serait hasardeux et périlleux de différer. Compte-tenu du contexte, il est impératif de tenir cette réunion avant la fin de l’année. Dans l’attente d’une réponse diligente, recevez, Monsieur le Directeur, l’expression de nos salutations les meilleures.

ARS Grand-est La Bresse le 04 décembre 2019
3 Bd Joffre Les familles signataires (liste jointe)
54000 Nancy

Contact :
Annie Aucante, 13 rue du Hohneck 88250 La Bresse
annie.aucante@free.fr
03 29 25 96 09

Association EHPAD La Bresse




15 réactions sur “EHPAD de La Bresse : « les personnels sont à bout »

  1. Rémi

    Je propose aux familles, aux personnes âgées et aux professionnels de santé de porter plainte contre le ministère de la santé qui est le chef des Ars en gendarmerie et également à la cours européenne ? Les motifs pourraient être harcèlement moral, soignanticide et crime contre l’humanité ?

    répondre
  2. JMV

    Les temps changent et les caisses sont vides.

    Il y a des dizaines de sans emploi à la Bresse inscrits à L’ANPE, sains de corps de d’esprit.
    La solidarité devant fonctionner dans les deux sens, ces personnes devraient pouvoir donner une quinzaine d’heures par semaine aux EPHAD afin de venir aider nos anciens.
    Mise en place de binômes avec les aides soignants et les responsables du petit entretien et du ménage, production de légumes frais et bio dans des parcelles municipales, aides en cuisine,….

    Nouvelles nécessités font loi.

    répondre
    1. pierre

      Merci monsieur JMV de vous proposer pour donner un coup de main .
      Il y a des moyens de remplir les caisses.
      De l argent il y en as, quand on connait le montant des richesses de certains.

      répondre
      1. JMV

        A mon avis ils se sont peut être remués les fesses et le bulbe ceux qui ont de l’argent.
        Et pour quelles raisons payeraient t’ils encore davantage pour un certain nombre de fatigués de naissance.

        Je fais partie de mon coté de la classe moyenne.
        La catégorie de ceux qui payent plein pot et qui n’ont droit qu’à une bulle au niveau des aides.

        Retraité désormais, je vais donc laisser la priorité de l’aide à nos personnes âgées aux millions d’assistés en plein force de l’age .

        répondre
  3. Alain

    Le profit et toujours le profit, voilà pourquoi le fonctionnement de tous les services n’est plus possible, voilà où nous mène le libéralisme

    répondre
    1. JMV

      Sauf erreur de ma part l’EPHAD de La Bresse est public et non privé.
      Donc le libéralisme n’a rien à voir là dedans.
      Par contre l’assistanat mère de tous les vices si.
      Car beaucoup de français préfèrent rester maintenant chez eux et toucher les allocs que d’aller travailler pour un petit revenu.

      répondre
  4. lepetitmanu

    un résident doit payer 2000 euros en moyenne tous les mois dans notre Dpt ! ( un peu moins cher si il est bien valide et ne nécessite pas de soins ou d’attentions plus que normal ) .
    1/ combien gagnent 2000 euros en retraite ? ( une minorité , les autres plutôt 1000 à 1400 ) ==> reste à la charge des familles ou il faut taper dans les économies ou vendre le patrimoine…c’est scandaleux après toute une vie de travail !
    2/ quelle est la part mensuel du budget cantine et entretien de la chambre ? c’est pas ce qu’il mange en quantité ni en produits de luxe.
    3/ quelle est la part mensuel des frais de salaire du personnel soignant ? on sait les salaires.. c’est pas terrible pour le travail ( un cariste gagne mieux sa vie )
    4/ quelle est la part du budget d’amortissement et d’entretien des bâtiments ? ( ils doivent être payés depuis longtemps tous nos EHPAD dans notre département .. ils sont pas récents ! )
    5/
    6/
    7/

    prenons une moyenne de 50 résidents soit 100 000 euros mensuel … où va tout ce qui reste ?

    répondre
    1. JMV

      Hallucinant.

      Beaucoup de personnes pensent qu’il suffit de claquer des doigts pour faire jaillir des liasses de billets de 500.
      Pour info les trente glorieuses sont finies depuis 40 ans et l’état providence n’a plus une tune.

      Pour aider certains à trouver le bouton lumière,il faut savoir :

      Avec 48.4 % ( 2017 ) le taux d’impôts et taxes en France est le plus élevé d’ Europe.
      L’état dépense 750 milliards par an pour la protection sociale.
      ( 32,1 % du PIB ( 2016 ). Ce qui en ferait la championne du monde.
      L’impôt sur la fortune si il était rétabli ne rapporterait que 3 milliards.
      Le chômage réel s’établit à environ 10 % ( 4 eme pays européen le plus touché ).
      Nous n’avons pas de pétrole et plus d’idées non plus.

      Voilà.

      Bonne soirée aux rêveurs ( et aux autres aussi ).

      répondre
      1. Mathieu

        Monsieur JMV ,
        Profité bien de votre retraite, Je comprends votre chois de laisser les autres ( profiteurs de la société )de faire le boulot.
        Je suis certain que vous êtes également pour la retraite à 64 ans , et que l on laisse tranquille nos milliardaires ( grâce à la sueur de leurs fronts )
        Merci à Monsieur le donneur de leçons

        répondre
  5. étonné

    Bizarre , cette histoire, il n’y a que cette maison qui fait parler d’elle dans la vallée de la Moselotte et des Vosges. il n’ y aurait pas un problème autre que la direction? je n’oserais penser de l’ extrémisme syndical.

    répondre
  6. Paul

    Bonsoir, messieurs,mesdames pour commenter il faut bien connaitre le fonctionnement des maisons de retraite. 1 – la personne qui dénonce le manque de personnel était contre une augmentation il ya quelques années alors que le tarif était le plus bas des vosges . 2 – Le recrutement d’ infirmières et d’aides soignantes est en crises aux niveaux national tant dans les hôpitaux que dans les EHPAD. 3 -Il y a quelques semaines une réunion a eu lieu entre les directeurs de maisons de retraite des vosges et l’agence régionale de santé. l’un d’eux proposait les clés de sa maison de retraite car fin novembre il n’ avait plus d’ infirmières. 4 -Dans une maison de retraite les seuls salariés qui pourront financer leur entée en maison de retraite sont le directeur et peut être l’infirmiére cadre. 5 – Le financement des maisons de retraite est assuré par 3 sources Les résidents pour la partie hotellerie restauration administration avec lingerie . Les infirmiéres et les aides soignantes rénumérées par le conseil départemental et la sécurité sociale. 6 – Pour ce qui est des cas sos la solutions passent par des salaires décents que ce soit dans le monde médical, l’hotellerie, la restauration ,le batiment,les travaux publics etc… le monde ouvrier en général. 7 -La compétition est ouverte entre le monde ouvrier et les entreprises pour recevoir un maximum de l’argent public.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.