Search
mercredi 25 nov 2020
  • :
  • :

Saint-Etienne : un rassemblement contre les pesticides

image_pdfimage_print

1

Communiqué 

Le 6 décembre, 3 excellentes raison de se rassembler ! La bataille de l’opinion, d’abord. 89% des Français sont pour une interdiction totale des pesticides d’ici à cinq ans. Un camouflet spectaculaire pour l’agrochimie et tous les lobbies et désinformateurs qui défendent cette industrie criminelle.

La clairvoyance de certains élus, ensuite. Les arrêtés pro-santé et pro-biodiversité font souffler un vent d’espoir dans les campagnes, où les épandages au ras des maisons semblaient une fatalité. Non, c’est une question de courage politique. Montrez la voie, dans vos cantines et sur les terres qui vous appartiennent.

Le soutien de la science. Des études démontre de façon fracassante que nos autorités ne nous protègent pas. Sous la plume du CNRS, cela donne: «Les fongicides SDHI sont toxiques pour les cellules humaines». C’est ce qu’ont découvert des chercheurs de haute volée, qui se sont empressés d’en alerter notre agence sanitaire, l’Anses. Et ? Et rien, ou presque. Pourtant l’Anses n’aurait jamais dû accorder les autorisations d’utiliser les SDHI.

Le mouvement des Coquelicots en appelle aux plus hautes autorités de la République: ne répétez pas la tragédie du médicament Mediator. Retirez ces saletés des champs et des poumons des paysans et des riverains. Nous affirmons ici que nous poursuivrons notre harcèlement démocratique des autorités. Tout responsable public devra rendre compte de son (in)action.

Rassemblement des Coquelicots de la Moselotte ce vendredi 6 décembre 18h30 devant la mairie de Saint Étienne les Remiremont.

Après notre rassemblement on se retrouve à l’atelier bio, 108 route de Celles, St Amé.

Au programme auberge espagnole et apéro concert de Jack Simard.

Communiqué 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.