Search
mercredi 2 déc 2020
  • :
  • :

La Team Absolute Absalon BMC vise les étoiles En collaboration avec le groupe automobile Bertrand

image_pdfimage_print

Il est l’ambassadeur du sport vosgien. Depuis 2017, le double champion olympique Julien Absalon est descendu de son VTT pour partager son expérience de grand champion et créer et manager sa propre équipe.

Lors d’une soirée orchestrée par Christophe et Guy Bertrand, concessionnaires Renault et partenaires privilégiés de la Team Absolute Absalon BMC, les 4 espoirs du VTT qui composent l’équipe ont été présentés à un public venu nombreux et en présence de tous les sponsors.

Jordan Sarrou, le doyen du haut de ses 27 ans, s’illustre dans la catégorie Elite. Il a décroché en 2019 une cinquième place au classement général lors des championnats du monde.

Mathis Azzaro est le benjamin. A presque 20 ans, il va débuter sa deuxième saison au sein du team et représente l’avenir du VTT français.

Titouan Carrod a terminé premier du classement général de la coupe du monde chez les moins de 23 ans en 2015 et 2016. Il court aujourd’hui dans la catégorie Elite.

Filippo Colombo, le Suisse, complète cette équipe et quitte cette année la catégorie espoir pour celle des plus de 23 ans.

Mais que serait un pilote car, oui, on dit bien un pilote, le terme de coureur étant réservé au cyclisme sur route, que serait un pilote donc, sans sa monture ?

Le président de la société suisse BMC est venu présenter le VTT sur lequel s’illustrent les quatre pilotes de la Team Absolute Absalon, un bijou de technologie tout suspendu avec selle téléscopique et commandes électroniques élaboré en collaboration avec Julien Absalon qui a pu apporter toute son expertise pour la conception de ce VTT.

Pour 2020, les objectifs de l’équipe sont clairement olympiques comme le confie le manager : « la première manche de coupe du monde fin mai en République Tchèque sera décisive pour la sélection pour les jeux » confie Julien Absalon. « Le calendrier est totalement modifié cette année en raison de cette échéance olympique et Jordan et Titouan sont focalisés sur cet objectif » poursuit-il.

Et les places sont chères . Seuls deux pilotes auront la chance d’être sélectionnés alors que six mériteraient d’y aller selon le champion vosgien.

En attendant, les sportifs s’offrent une semaine de cohésion, à la Bresse, afin de préparer la saison qui débutera le troisième week-end de février, en Espagne.

A.S




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.